Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 ans
Une fille au manteau bleu de Monica Hesse

Je suis plus qu’heureuse de vous faire la chronique de ce livre. Il est vrai que je l’ai reçu il y a un petit moment, mais je voulais le garder pour un moment où je me sentais prête à lire un livre sur la Seconde Guerre Mondiale. Je ne regrette absolument pas d’avoir attendu car j’ai pu passer un excellent moment. J’ai trouvé que ce livre était une pure pépite. Ce fut un véritable coup de foudre pour ma part. Je remercie les éditions Gallimard pour cet envoi.

Résumons un peu. Amsterdam, 1943. Hanneke sillonne les rues de la ville afin de dénicher des marchandises au marché noir. Un jour, une cliente lui fait une requête particulière, retrouver une jeune fille juive qu’elle hébergeait et qui a disparu. En recherchant la prénommée Mirjam Roodvet, Hanneke découvre les activités secrètes des réseaux d’entraide aux familles juives et entre à son tour dans la clandestinité.

Parlons dans un premier temps des personnages. Notre personnage principal n’est autre que la jeune femme Hanneke. J’ai totalement adhéré à ce personnage. En effet c’est une jeune femme en deuil, mais qui ne se laisse pas abattre pour autant. La guerre la force à devoir avancer malgré cette perte. Elle doit être courageuse pour sa famille mais aussi pour elle-même. Toutefois lorsqu’un dilemme lui parvient, celle-ci va tout de même douter. J’ai vraiment apprécié son caractère et sa façon de changer, d’évoluer au fil des situations. L’insouciance de la jeune fille disparait pour laisser place au courage et à l’envie de résister. Il y a d’autres personnages, tels que Ollie, Willem, Judith, Mina… Je l’ai tous apprécié, on ressent réellement leur courage et leur volonté de changer les choses. J’ai été envouté par tous ses personnages.

Venons-en à l’histoire, l’intrigue et l’écriture de l’auteur. Comme j’ai pu le dire un peu plus haut, ce fut un véritable coup de foudre pour ma part. Le sujet de cette histoire, la résistance, est quelque chose qui m’a toujours intéressé. Notamment car on retrouve plusieurs thématiques qui sont fort important pour les plus jeunes à comprendre : le courage lors d’une période compliquée, la volonté de changer les choses, risquer sa propre vie pour aider son pays. A peine ai-je commencer à lire ce livre, que je n’ai pu le lâcher. L’histoire est vraiment prenante, nous n’avons qu’une envie savoir ce qui s’est passé et comment cela va évoluer. L’auteure nous mets des indications à la fin du livre, même si les personnages ne sont pas réels ; celle-ci a tout de même fait des recherches importantes sur les lieux, les évènements… En effet dans ce livre on découvre plusieurs « manières » de faire la résistance, en effet il est ici question de marché noir, de la cache de personnes juives, de la prise de photos secrètes et encore pleins d’autres. Je trouve que cela est un bon résumé pour les personnes ne connaissant pas encore totalement l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale. En ce qui concerne l’écriture de l’auteure, celle-ci m’a complétement envoutée. Le style est simple, fluide, enivrant, passionnant et surprenant à la fois. Honnêtement quand je suis arrivée à la fin du livre j’en voulais encore plus.

Mon avis. Cela faisait très longtemps que je n’avais pas eu de coup de foudre, mais ce livre à réussis un joli tour de main. C’est une histoire très prenante, passionnante, surprenante, envoutante… Je ne peux que le conseiller car je considère ce livre comme une pépite. De plus je trouve que c’est une jolie introduction à l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale et une belle introduction à tous les styles de résistances. Lisez-le, vous ne le regretterez pas.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort