Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
Un roman impactant dans le monde du graff

Le récit est écrit pour être percutant et fascinant sans trop entrer dans des détails qui alourdiraient la lecture. Le récit est rythmé et m’a bien souvent fait penser à un thriller. J’ai beaucoup aimé remonter la piste de Théo pour comprendre sa passion du graff, ses relations, et surtout pourquoi et comment il est mort. J’ai enchaîné les chapitres sans m’arrêter, j’avais réellement besoin d’avoir le fin mot de toute cette affaire.

L’autrice a une jolie plume qui ne s’embarrasse pas du superflu, c’est fluide et moderne, ça sonne juste et vivant, avec des dialogues qui font avancer le récit autant que les descriptions. C’était intéressant de parler de graff, d’aborder certaines thématiques pas toujours évidentes, d’autres qui sont douloureuses – Charlotte Erlih a su créer un roman entre drame contemporain et thriller qui tient en haleine du premier au dernier mot.

Manon est une adolescente prise entre plusieurs feux, celui de la lycéenne qui doit passer son bac, celui d’une jeune femme invisible dans son lycée avec aucun ami, celui de la sœur endeuillée qui veut obtenir des réponses. C’est un personnage principal très sympathique à suivre. J’ai beaucoup d’affection pour son frère Théo qu’on apprend à connaître à travers le récit.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort