Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 semaines
Un récit qui respire l’été et une belle leçon d’amour et de vie, mais…

Je me faisais une joie de découvrir la plume de Jennifer Niven dont j’avais entendu que du bien de part son roman Tous nos jours parfaits. De ce livre, je n’avais vu que l’adaptation, et encore, pas en entier, puisque je n’avais pas spécialement aimé et cela m’avait assez refroidie..

Toujours est-il que ce roman me tentait énormément de par son résumé alléchant qui est pile ce que j’avais envie de lire en ce moment ! Et en résumé, j’ai beaucoup aimé MAIS ! Cela aurait pu être une excellente lecture s’il n’y avait pas eu un aspect que je déteste lire dans les romans : de la tromperie. En général, j’abandonne presque systématiquement un livre quand il est question de tromperie, que ce soit entre les deux personnages principaux ou entre l’un des personnages principal et un personnage secondaire qui n’a que très peu d’importance. Je n’aime juste pas le principe. Je n’ai jamais aimé l’aspect jeu sur deux tableaux… J’ai ainsi été énormément déçue de cette lecture que j’adorais vraiment. J’ai eu l’impression qu’on m’avait coupé l’herbe sous le pied d’un coup…

Du coup, autant dire que niveau personnages, ce n’était pas vraiment cela… Mais ça partait bien car je m’identifiais énormément à l’héroïne, c’en était même troublant les points communs entre elle et moi. J’ai vécu les mêmes choses qu’elle, j’ai parfois le même caractère horrible d’elle, assez possessif et jaloux, colérique (oui, j’ai un caractère horrible si vous me lisez mdrr)… Des sentiments contradictoires chez elle qui m’ont énervée avant de me rappeler que j’ai déjà été comme elle donc je compatissais. Puis, peu à peu, elle m’est apparue assez instable, extrémiste et égoïste dans ses choix et ses actes, alors je me suis de plus en plus éloignée de ce personnage, pour au final ne plus pouvoir me la voir en peinture à la fin du roman. Je la trouvais horrible avec son père, Jeremiah, ses amis, elle-même.. Je ne l’ai tout simplement pas comprise. Tout ce pour quoi elle disait que sa vie était « nulle », je me suis dit qu’il y avait plus grave, et je me suis juste dit qu’elle était très immature et frivole pour son âge.. De plus, elle n’avait de cesse d’accuser son père de choses horribles alors que par derrière, elle allait faire les mêmes choses que lui, mais elle ne semblait pas s’en rendre compte…

Quant à Jeremiah, je l’ai adoré, vraiment. Il était parfait à mes yeux et c’est ce qui a fait tenir le roman pour moi. Pour moi, il incarne le bookboyfriend parfait, voire trop. Même si parfois, lui aussi m’a fait lever les yeux au ciel, j’ai adoré son personnage et sa complexité. La romance entre les deux personnages était sympa, quoiqu’un peu rapide, et bien entendue gâchée pour moi vers la fin du roman, ce qui m’a profondément déçue.. Ceci dit, le dénouement était bien intéressant et j’ai passé un agréable moment de lecture globalement.

Le rythme était addictif, l’écriture plutôt agréable et jolie. Le décor dans lequel le livre prenait place était magique, j’ai pas mal ressenti l’été en lisant ce roman et c’était pile ce qu’il me fallait. Franchement, j’ai adoré l’ambiance. De plus, le plus positif de ce roman a sûrement été les passages référant à la nature et à sa protection, je parle plus particulièrement des tortues. J’en ai beaucoup appris sur leur habitat, leur longévité, leur reproduction… C’était vraiment intéressant et j’ai A-DO-RE ce côté-là.

Au final, ce fut une plutôt bonne lecture, j’ai adoré la romance (jusqu’à un certain point qui a vraiment tout gâché pour moi), le cadre, l’ambiance, l’histoire. Tout était parfait pour me faire passer un agréable moment qui m’a fait me languir un peu plus de l’été qui arrive à grand pas !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort