Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
Tu vas pouvoir être qui tu veux ici

Claude va passer son été avec sa mère sur une île suite à la séparation inattendue de ses parents. Elle y retrouve l’histoire d’une partie de sa famille originaire du lieu. Et fait de nouvelles rencontres.

Entre les colis de son père et la tristesse de sa mère, elle tente de dessiner son propre chemin.

Jeremiah Crow passe lui tous ses étés sur place afin d’accompagner des jeunes en réinsertion, ce qu’il reste lui-même en quelque sorte. Il est d’ailleurs considéré par la plupart des habitants de l’île comme dangereux.

Quel avenir pour leur idylle débutante ? Comment Claude va-telle traverser cet été ?

J’ai beaucoup aimé le doute qu’impulse l’autrice dans chacun de ses personnages et la manière dont elle tisse le passé, le présent et l’avenir.

Les recherches de la maman sur sa famille, les anecdotes recueillies ne sont que des petits moments reconstruits. L’identité réelle de chacun semble s’échapper en permanence.

De même, l’héroïne ne sait jamais véritablement ce qui s’est passé entre ses parents. Elle envisage dès lors des pistes possibles. Enfin, sa propre histoire avec Miah n’est à ce stade qu’un entrelacs de possibilités.

C’est pourquoi le récit peut être envisagé n’ont pas comme une histoire linéaire, mais bien comme les fils d’un scénario qui se construit devant les yeux du lecteur.

Nous nous attachons au personnage ainsi balloté par la vie, car il semble proche de notre existence, éphémère et toujours mouvante.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort