Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

La rédaction
Posté il y a 6 jours
Trouver sa voix

Demandez-leur la lune est le dernier petit bijou d’Isabelle Pandazopoulos, auteure de La Décision et de Trois filles en colère. Dans ce nouveau roman, elle donne la parole à ceux que le système a laissé pour compte, quatre ados cabossés qui se murent dans le silence parce qu’ils ne savent pas faire autrement.

« Et puis, pour nous, les mots, c’est pas comme pour vous. Nous, quand on a besoin d’eux, ils manquent. Ils se barrent, ils nous narguent, ils nous snobent et même ils nous ridiculisent. Alors chez nous, si on parle peu, c’est qu’on s’y risque pas. »

Fâchés avec l’école, Lilou, Samantha, Bastien et Farouk vont suivre un cours de remise à niveau avec Madame Fortin, une professeure de Français passionnée aux méthodes résolument modernes. Pour ces quatre-là, le passage en seconde générale vient d’être refusé. Quel sera leur avenir si l’école s’arrête déjà, si on décide pour eux de ce qu’ils feront ou ne feront pas demain ?

« Est-ce que c’est possible de concilier deux vies aussi différentes ? Est-ce qu’on peut avoir envie de refaire des toits et d’apprendre des textes par cœur pour les dire à des gens qui vous écoutent ? »

Mais là, tous les quatre dans la salle de classe de Madame Fortin, deux fois par semaine, ils oublient un peu leurs galères pour se retrouver. Peu à peu, en dépit de leurs différences et de leurs caractères parfois abrupts, l’amitié, l’amour aussi se noue. Leur professeure leur apprend le pouvoir des mots, de l’expression orale. Elle leur donne le pouvoir d’exister. Ils se découvrent des désirs, des ambitions qui leur sont propres alors qu’ils se croyaient dans une impasse.

« Je suis convaincue que prendre la parole s’apprend. Et surtout, que c’est un moyen essentiel pour faire de vous des citoyens avertis et des êtres humains ouverts sur l’autre et sur le monde. »

Petit à petit, grâce à cette prof qui croit en eux et leur propose de participer à un concours d’Éloquence, ces quatre adolescents vont apprendre à s’exprimer et à s’épanouir.

« – Comme si c’était possible, dans la vie, de tout reprendre à zéro. »

Isabelle Pandazopoulos nous offre un portrait juste et émouvant d’une jeunesse délaissée, en quête d’identité. Elle prête sa plume à la voix de quatre adolescents en grandes difficultés et elle le fait avec une sensibilité et une puissance bouleversante. Véritable torrent d’émotions et d’espoir, Demandez-leur la lune est un ouvrage qui donne envie de croire en soi et en ses rêves, de s’affirmer et de crier haut et fort qu’on existe.

C’est un roman qui se lit d’une traite, le genre qu’on attrape à la pause-café le matin et qu’on ne lâche plus jusqu’à l’avoir terminé. Le genre qui nous tient éveillé jusque tard dans la nuit car on ne peut pas laisser les personnages tout seuls avec leur mal être.

« Ça rend fou, les mots, quand tu peux pas les dire. »

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort