Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 5 ans
Trouble vérité d’E. Lockhart

Ce roman n’est pas facile à résumer sans risquer de dévoiler trop d’éléments sur l’intrigue. D’un côté, nous suivons Jule, jeune femme qui semble tout le temps sur ses gardes, mystérieuse et très réservée. Elle voyage beaucoup seule ou aux côtés de sa meilleure amie Imogen, une riche héritière assez égoïste et lunatique.

Ce qui m’a troublée au début de ma lecture est le fait que le lecteur ne suive pas une histoire linéaireL’auteure nous entraîne dans un tourbillon temporelle. Le récit et l’intrigue deviennent comme un puzzle que l’on doit reconstruire pour comprendre le présent et le passé de Jule et d’Imogen. Nous n’avons que très peu d’indications, cela m’a beaucoup frustrée de ne rien comprendre mais au fil des chapitres quelques indices dissimulés ici et là, nous permettent de deviner ce qui s’est passé. Il nous reste seulement à découvrir le pourquoi et le comment.

J’ai beaucoup aimé ce roman même si c’est une bien étrange lectureJe n’ai pas pu m’attacher aux personnages, notamment Jule, mais je dois avouer qu’E. Lockhart a fait un excellent travail sur sa psychologie. La jeune fille aux multiples visages. peut être que c’est cela qui m’a déconcertée finalement, de ne pas arriver à la cerner. Elle a une identité trouble et elle en joue. Elle peut être la plus adorable des amis, comme elle peut être la plus redoutable des ennemis. Elle est impressionnante.

Trouble vérité est une lecture étrange, on en sort troublé, inquiet d’avoir découvert jusqu’où une sombre âme brisée peut aller pour nourrir ses pulsions et instincts les plus primitifs. Même si j’ai été atterrée par le comportement de gosse de riche d’Imogen et déconcertée par la froideur de Jule, j’ai été impressionnée par le travail fait par E. Lockhart sur la psychologie des personnages de ce roman. J’ai beaucoup aimé Trouble vérité parce qu’il a titillé ma curiosité et m’a abreuvée de suspense.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort