Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 semaines
Tout le monde a des cicatrices. Certaines sont juste plus visibles que d’autres.

Malgré que Dévisagée m’ait donné extrêmement envie dès sa réception, par son sujet original et les émotions que ça promettait, il aura tout de même attendu quelques mois dans ma pile à lire avant que je l’en sorte. Et quelle erreur ! Ce livre renferme une histoire belle et forte, qu’il faut absolument découvrir !

Avant, Ava était une jeune adolescente comme tant d’autres : elle était passionnée de théâtre, avait un petit ami, des amies géniales, une famille merveilleuse. Mais ça, c’est la Ava Avant l’Incendie, comme elle l’appelle. Aujourd’hui, sa vie est bien différente, autant qu’elle-même. J’ai adoré le personnage d’Ava, il ne m’aura pas fallu beaucoup de pages pour m’y attacher. Elle est loin des personnages parfaitement positifs, lumineux, mais sa douleur, ses pertes la rendent extrêmement touchante. A côté de ça, j’ai aimé son esprit, son humour, sa façon de prendre la vie. Au fil des pages, elle évolue, énormément, mais pas que : elle fait évoluer d’autres personnages, et m’a fait moi-même réfléchir sur beaucoup de choses. J’ai aimé cette héroïne brisée, et son parcours pour tenter de retrouver une « nouvelle normalité ».

Autant qu’Ava, j’ai adoré les personnages secondaires qui gravitaient autour d’elle, même ceux qui aux premiers abords n’étaient pas les meilleurs. Un gros coup de cœur pour Piper, son humour unique et à toute épreuve qui m’aura fait rire tout le long et aura apporté de la légèreté à ces sujets si forts !  C’est un personnage haut en couleurs, presque le total opposé d’Ava, ce qui faisaient d’elles un duo parfaitement complémentaire. A leurs côtés, il y avait également Asad que j’ai aimé pour sa simplicité, sa douceur, sa capacité énorme de ne pas juger les gens. Asad, c’est le mec bien par excellence. J’ai aimé Cora, Glenn aussi, leur présence et leur amour inconditionnel, mais aussi Sophie et Kenzie, loin d’être parfaites. En vérité, ce que j’ai le plus apprécié de tous ces personnages, c’est que l’auteur les a rendus authentiques en dévoilant autant leurs bons et leurs mauvais côtés. Nous à montrer les parts d’ombres derrière la lumière, chez chacun.

Jamais, je pense, je n’avais eu l’occasion de lire un livre sur ce sujet ou tout du moins décrit de cette façon et j’ai beaucoup aimé. Les thèmes abordés – la mort, la perte, l’avant-après, la résilience – m’ont beaucoup touché, m’ont fait réfléchir, m’ont fait me questionner sur mes comportements et ceux que je pourrais avoir. Et malgré ces sujets aussi lourds, ce livre est écrit de façon légère, douce, il se lit d’une traite ! J’ai trouvé la plume de l’auteur juste et forte, profondément authentique, on sent qu’elle s’est approprié le sujet et s’est renseigné pour en faire quelque chose de réel.

En conclusion, si comme moi, ce livre attend depuis sa sortie dans votre pile ou dans vos envies, n’hésitez plus : il est génial et se lit tout seul ! Les thèmes abordés sont originaux et sont traités d’une très belle façon. Les personnages sont tous géniaux, attachants, et j’ai aimé qu’ils ne soient ni bons ni mauvais, mais simplement vrais. Ce livre parle de résilience, de trouver un sens à la vie malgré tout, et de retrouver une nouvelle normalité après les épreuves : des messages beaux et forts, tout simplement.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort