Me connecter

Mot de passe oublié

La rédaction
Posté il y a 3 mois
Ton enfance est un château fort, et tu en es le chevalier

Sara Pennypacker, autrice du très acclamé Pax et le petit soldat (Gallimard Jeunesse, 2017), revient pour notre plus grand plaisir avec un nouveau roman, Le Château des papayes, magnifique ode à l’enfance, au pouvoir de la différence et de l’imaginaire.

Tout le monde dit de Ware qu’il est « dans son monde », mais pour le garçon de onze ans et demi, ce n’est pas un problème. Oui, Ware a une imagination débordante, passe beaucoup de temps à rêver, déteste aussi l’injustice et est passionné par les chevaliers. Malheureusement, ses parents ne semblent pas remarquer ses qualités d’empathie et son potentiel artistique…

« Ce que je voudrais, en fait, c’est qu’être moi-même ne soit pas un problème. »

Ware aurait dû passer l’été avec sa grand-mère, mais cette dernière est emmenée à l’hôpital suite à une chute. Les parents de Ware n’ont pas d’autre choix que de l’envoyer au centre de loisirs, un endroit qu’il déteste et où il n’arrive pas à s’intégrer.

Mais quand on a une imagination débordante, on trouve forcément le moyen d’échapper en secret au pire endroit sur Terre et d’occuper ses journées autrement, pas vrai ? C’est bien ce que fait Ware, préférant passer son temps en solitaire sur un terrain non loin de là, où gît une vieille église en ruines qui l’inspire…

« Brusquement, pour la première fois de sa vie, Ware savait exactement où il en était. Il n’avait pas le sentiment de partir à la dérive, ni même de s’envoler un tout petit peu. »

C’est ici qu’il rencontre Jolène. Jolène aux « yeux-meurtrières » qui cultive des papayes sur ce terrain abandonné. Méfiante et déterminée à défendre son territoire, elle accepte malgré tout de laisser Ware transformer l’église en véritable château fort rien que pour lui. Dans ce lieu livré à leur imagination, les deux enfants s’apprivoisent au fil de l’été et s’entraident malgré leur expérience différente de la vie.

« Tu veux que le monde soit juste, alors qu’il ne l’est pas. »

Jolène a raison : parfois la vie peut être cruellement injuste. Surtout quand leur précieux terrain de jeu, de création et d’imaginaire se trouve menacé par une vente aux enchères. Jolène, résignée, se prépare à perdre espoir, mais Ware est résolu à tout tenter. Un château fort et un jardin, ça peut se défendre !

« Jolène, si tout a été autre chose avant, alors tout deviendra autre chose après. »

De sa plume sensible et captivante, Sara Pennypacker raconte l’histoire émouvante d’une amitié invincible, à l’image de celle du Secret d’Iona (Gill Lewis, Folio Junior, 2018). L’aventure unique de Ware et Jolène se révèle précieuse car elle incarne l’impermanence des choses et sensibilise à la préservation de la nature, un message qu’on retrouve dans le fabuleux conte d’Amos Oz, Soudain dans la forêt profonde (Folio Junior, 2021). À travers le personnage de Ware, un garçon à la recherche de sa place dans le monde, l’autrice délivre une ode à la tolérance et fait de la différence une force pour se réaliser soi-même.

1 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort

armelle15, 1 avril 2021 :

Ça donne envie de le dévorer