Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 8 mois
« S’il doit rester quelque chose, c’est l’amour »

Ce que je veux, c’est que vous vous intéressiez à nous, et à ceux qui étaient là avec nous. Ceux qui n’ont pas eu autant de chance que nous.
Ce sont eux qui comptent. Tout ce que je peux vous dire sinon, c’est que rien ne justifie ce qui s’est passé. Que rien ne peut rendre ces actes pardonnables. Tout ça n’a pas de sens, et si vous êtes sensés, alors vous ne pourrez jamais les comprendre. Moi, je ne les comprendrai jamais. Alors que j’étais sur place.

 

Au programme : un festival de musique qui vire au cauchemar quand des terroristes se mettent à tirer dans la foule, les destins croisés de cinq adolescents dans leur tentative de survie face à l’horreur et une volonté de résilience plus forte que tout, bienvenue dans l’univers saisissant de Et pourtant nous sommes vivants…

 

Bouleversée. C’est le mot qui ressort de cette lecture. Bouleversée par le scénario catastrophe qui est présenté, sans tomber dans le pathos, ni jamais évoquer les revendications des terroristes, tout en présentant chaque possibilité s’offrant aux personnages de ce roman choral. Bouleversée aussi par la violence non dissimulée, les sentiments exacerbés de chacun et le destin des survivants à ce drame. Bouleversée enfin par la note de fin de l’autrice, qui invite chacun à profiter de la vie en aimant le plus de gens possible.

 

Et pourtant nous sommes vivants fait partie de ces titres qu’il est impossible de lâcher une fois les premières pages tournées et il m’a touchée en plein cœur. C’est un véritable hommage à la résilience, au courage et à la reconstruction pour chaque survivant. Je ne peux que vous encourager à suivre Joe, Ellie, Peaches, Violet & March, qui ont brillamment surpassé les stéréotypes auxquels on aurait pu s’attendre et présentent une histoire intense, haletante et particulièrement poignante.

 

A lire urgemment. Puis profiter de la vie sans la moindre hésitation, car « s’il doit rester quelque chose, c’est l’amour« .

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort