Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
Pour s’en sortir…

Pénélope vient d’emménager à Saint Flavien et c’est naturellement qu’elle s’est tournée vers le club de foot du coin. Ça lui permet d’échapper à la solitude, de se faire vite de nouvelles amies. Toutefois, au collège on apprécie pas ses centres d’intérêts, encore moins les filles en survet et bientôt elle doit supporter surnoms et blagues idiotes. Si l’adolescente tente de les ignorer, ça finit par lui peser sur le cœur…

Vous l’aurez compris, c’est le harcèlement qui est au cœur de ce roman. Notre jeune héroïne est profondément blessée et on assiste au mauvais comportement de certains de ses camarades. Sur le terrain, Pénélope tente d’oublier tout ça, de foncer, de se dépasser. Sur le terrain, elle trouve quelques alliés. On se demande alors si ça suffira pour l’aider à surmonter cette épreuve, et aussi à trouver des solutions.

Finalement, on attend une réaction des adultes (qui ici n’est pas toujours grandiose) et c’est un autre personnage qui agit en premier et vient en aide à Pénélope. De quoi déconstruire quelques clichés. On réalise aussi au passage que les éléments perturbateurs n’ont pas toujours le profil attendu et qu’il est d’autant plus difficile de dénoncer ce harcèlement puisqu’il n’est pas forcément pris au sérieux. Et malgré une fin tout à fait positive pour notre héroïne, on se dit qu’il y a encore du chemin à faire et que le harcèlement est un vrai fléau, qu’il reste trop souvent impuni. Ce court roman au ton très moderne saura amener bien des discussions auprès des adolescents, en classe ou à la maison.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort