Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
Scarlett & Browne, tome 1 : récits de leurs incroyables exploits et crimes

« Ça lui faisait toujours du bien de se rappeler à quel point ses mauvaises actions étaient insignifiantes en comparaison des catastrophes du passé, des égarements de l’humanité, de la vacuité du paysage et de l’indifférence des cieux. »

Aussitôt reçu, aussitôt lu. Et que dire à propos de ce roman – si ce n’est qu’il m’a agréablement surprise, que j’ai passé un bon moment de lecture et que j’ai dévoré ses quelques 400 pages en deux jours seulement ?

Bon. Commençons par le commencement.

L’histoire se déroule au cœur d’une Angleterre futuriste et dystopique scindée en sept royaumes et peuplée de créatures dangereuses. Ça y est, vous voulez en savoir plus ? Je m’en doutais.

Le pitch m’a immédiatement tapé dans l’œil et le concept m’a plu, autant que la construction du monde – qui était pour moi LE point fort de l’œuvre. En réalité, je ne me suis pas ennuyée un instant. Même si, je le sens, l’auteur a réservé bien des choses pour le deuxième tome.. En tout cas, c’est ce que j’attends. Plus de détails, de révélations, de batailles et d’aventures !

Aussi, ce récit est porté par deux protagonistes hauts en couleurs. La première se nomme Scarlett ; elle vole, braque des banques, tue, bref, c’est une hors-la-loi qui mène sa vie comme elle l’entend. Elle a un tempérament de feu, un courage sans limite et rien ne l’arrête. Enfin, presque.. Nous suivons également Albert, un jeune garçon mystérieux qui cache un bien lourd secret. Il est naïf, insouciant, curieux, incapable de se défendre ou de s’en sortir seul et, plus que tout, il ne sait rien du monde qui l’entoure. Pour autant, j’ai adoré les remarques drôles et pertinentes qu’il arrivait à placer. Certaines scènes étaient cocasses grâce à ses interventions plus ou moins subtiles.

En ce qui concerne le rythme, je n’ai rien à redire puisqu’il se passait toujours quelque chose. En même temps, quand on cherche à fuir des personnes dangereuses, nos journées ne sont pas forcément reposantes.. Et puis, je me suis beaucoup attachée à Scarlett et Albert, qui sont atypiques et forment un duo improbable, drôle et touchant.

Je ne connaissais pas les écrits de Jonathan Stroud et les incroyables retours sur lesquels je suis tombée m’ont, consciemment ou non, amenée à avoir de grandes attentes. Verdict, je n’ai pas été déçue (bien au contraire). Amateurs de romans qui mêlent aventure, action, mystère et monstres, le tout saupoudré d’une touche « western » : celui-ci est fait pour vous !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort