Me connecter

Mot de passe oublié

La rédaction
Posté il y a 2 mois
Sara Pennypacker vous présente « Pax, le chemin du retour »

Cher lecteur, chère lectrice,

Lorsque j’ai terminé l’écriture de Pax, tout s’est passé comme d’habitude. D’abord est venu un sentiment de joie mêlée de perte auquel je m’attends désormais. C’est exaltant de voir son livre faire son entrée dans le monde, mais cela donne aussi l’impression qu’on nous arrache un second cœur, celui qui a grandi en même temps que le roman et s’est nourri de tous les personnages. Pendant un moment, il laisse un trou béant et on avance d’un pas incertain.

Je sais que les lecteurs et les lectrices ressentent la même chose : vous aussi, vous vous êtes attachés aux personnages. J’attendais donc vos lettres, dans lesquelles vous me demanderiez des nouvelles de chacun, vous voudriez connaître la suite, puisque j’avais laissé la porte ouverte aux questions quant à leur avenir.

Mais ce à quoi je ne m’attendais pas, c’est de ne pas réussir à me détacher de mes personnages. Chaque fois que j’entendais parler de l’un d’eux, je m’interrogeais, moi aussi. Peter réussirait-il à reconstruire une famille auprès de Vola, lui qui avait tant de blessures pour un garçon de douze ans ? À la première tempête de neige, je craignais qu’Avorton ait froid, avec sa queue brûlée. Et Pax ! Que ferait-il de sa liberté une fois qu’il se serait habitué à la vie sauvage dans la nature ?

Peu à peu, je me suis surprise à répondre à vos questions et aux miennes en couchant quelques idées sur le papier. Jusqu’à ce que je me rende compte que j’étais en train d’écrire un roman. Et nous y voilà. J’ai adoré retourner vivre avec les renards. J’espère qu’il en sera de même pour vous.

Continuez à lire,
Sara Pennypacker

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort