Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 1 semaine
Quand les étoiles ne semblent plus si lointaines…

Vivre, c’est avancer sur un fil. En grandissant, c’est sans doute l’un des premiers enseignements que l’on peut tirer. Osciller entre existence et néant, aspirations et difficultés, joie intense et désespoir abyssal. Étouffer face aux trop nombreuses attentions d’un parent omniprésent, et souffrir de l’absence d’un autre. Se retrouver pétrifié face à l’ampleur de la tâche qu’est la vie, et décider de tout mettre sur pause, littéralement, en restant pour toujours dans la même pièce. Se laisser entraîner dans le gouffre sans fond qu’est notre être, abandonnant nos proches à leur sort. Vouloir lâcher la rampe lorsque notre compagnon, notre comparse, notre roc, s’en est allé dans les nuages. Tous ces fils composent la trame intense, dense, âpre, lumineuse et déchirante de cet émouvant récit choral qu’est À quoi rêvent les étoiles ?.

Comment ne pas prendre fait et cause pour cette ribambelle de personnages faillibles, sensibles, volontaires, écorchés, tendres et émouvants ? L’autrice ne craint nullement de mêler le théâtre, l’abandon, les troubles mentaux, le deuil, l’ambition et l’ambiance normande dans une narration douce, sincère qui met en lumière des personnalités qui nous manquent une fois le livre refermé. Voir les failles de chacun se combler, s’amenuiser au contact des autres offre un réconfort incommensurable. J’ai vibré pour chacun d’entre eux, avec eux. Cette histoire illumine la notion de solitude, en nous rappelant subtilement qu’elle n’est jamais totale, et qu’en dépit de notre tristesse, il suffit parfois de laisser l’altérité nous atteindre et nous tendre une main secourable. Les crêpes, la musique, l’art, les jeux vidéo, de vieux souvenirs et des lettres oubliées dans un coffre en bois : il n’en faudra pas davantage pour vous remonter le moral dans un moment délicat. C’est en tout cas le pouvoir réparateur que ce roman lumineux a eu sur moi, et il serait dommage de ne pas vous accorder un doux moment en sa compagnie…

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort