Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
Pari réussi pour la suite de cette captivante duologie !

« Nos chapeaux sont un peu comme des livres, commença-t-elle. Ils contiennent de la magie, mais c’est au lecteur de la réveiller. Sans le lecteur, la magie n’opère pas. Exactement comme pour les chapeaux. Vous voyez ? » 

 

Au programme : le retour de notre attachante héroïne Cordelia et de ses amis dans une société toujours marquée par la fracture entre les familles d’artisans, une nouvelle menace s’abat sur Londres et une quête pour retrouver son père malgré les embûches, bienvenue dans l’univers aussi enchanteur que surprenant de La Maison Chapelier !

 

Il n’est jamais facile pour un second tome de ne pas souffrir la comparaison, particulièrement lorsque le premier a eu d’aussi élogieux retours. Et pourtant, La Société Secrète réussit sa mission avec brio. Si l’on retrouve des éléments et une partie de l’intrigue originelle, les nouveaux mystères et apports amènent de la fraîcheur et encore plus de profondeur au récit, ce qui a réussi à me captiver tout au long de ma lecture !

 

Le format est toujours aussi satisfaisant à découvrir : la couverture de ce second tome est cette fois encore truffée de petits détails qui se retrouvent au fil de la lecture, les dorures et les couleurs choisies en font aussi un superbe livre objet. Sans oublier, les magnifiques illustrations de Paola Escobar qui ponctuent les moments-clés de l’histoire. Cette fois encore, le glossaire de fin vaut le détour et conclut de manière particulièrement efficace cette duologie.

 

J’ai adoré retrouver les personnages qui m’avaient captivée dans le 1er opus et rencontrer de nouveaux protagonistes : les familles d’artisans sont définitivement fascinantes et leur histoire commune a su tout à tour me toucher, m’amuser, m’inquiéter… En résumé, je me suis régalée !

 

Je vous laisse, je dois retrouver Cordélia et Sam, histoire d’apprendre à confectionner des chapeaux en leur compagnie, mais promis, je me tiendrais à distance du verre-glas !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort