Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 mois
Paraddict : quand l’IA se mêle à la politique

Merci à Gallimard Jeunesse pour l’envoi de ce roman.

On m’a parlé de réalité virtuelle, d’enquête et de roman futuriste alors j’ai évidemment signé. J’espérais un roman original qui casse un peu les codes du genre, aborde un point de vue différent de ceux qu’on voit d’habitude et j’ai été servie !

Au cœur de la politique

Autre point important pour aimer ce roman : il s’adresse à des lecteurs ayant une sensibilité pour les intrigues politiques et tout ce qui touche à l’intelligence artificielle.

Pour creuser un peu le sujet sans pour autant spoiler, disons qu’Abel et Elzé, deux des personnages du point de vue desquels l’histoire se déroule, montent peu à peu dans la hiérarchie de la World Administration. Cette dernière est l’instance qui dirige le monde futuriste dans lequel le récit prend place. Et comme on peut s’y attendre, c’est véritable panier de crabe où tout le monde a plus d’un squelette dans ses placards.

Les Costa se prêtent avec une certaine virtuosité au jeu de la séduction, de la manipulation et de la trahison alors que se tisse une intrigue très politisée. Il est question d’élections, de décisions de budget mais aussi d’un projet secret complexe qui va jeter la discorde entre les membres du parti.

Et comme on est dans un roman d’anticipation, il est aussi question d’intelligence artificielle. J’ai aimé les questions que pose le roman par rapport à la rationalisation des décisions que pourraient permettre les logiciels d’analyse dans le futur, ainsi que la place que lui laissera l’humain.

A condition de vouloir d’un roman qui vous fascinera par sa complexité et vous amènera à vous poser des questions, Paraddict pourrait bien être le roman idéal pour vous !

Une enquête fascinante

Au-delà de la couche politique et des intrigues secondaires que cela crée, le fil rouge du roman est la résolution d’une énigme par Alvar Costa : qui a tué Marek et pourquoi ?

La progression de l’enquête est tout à fait fascinante, d’autant plus que les différentes intrigues se rejoignent à des endroits inattendus (bon, et d’autres beaucoup plus attendus évidemment, on ne va pas se mentir).

La virtuosité avec laquelle Pauline Pucciano croise ses différentes lignes narrative est remarquable et j’ai aimé la consistance qu’elle parvient a donné à ses personnages, même si j’avoue ne pas les avoir bien cernés.

Conclusion

Un très bon roman aux thèmes intéressants qui pose des questions tout aussi intéressantes. J’ai apprécié ma lecture de Paraddict et à condition que vous aimiez les intrigues assez politiques et les romans à la limite entre Young adult et littérature adulte, je ne doute pas qu’il fasse aussi votre bonheur !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort