Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 ans
Nouvelle Sparte – Erik L’homme

Je me suis lancée dans le récit sans me poser la moindre question, Erik L’homme est une valeur sûre, j’avais donc peu de chance d’en ressortir déçue. Habitué au récit plus jeunesse, ici, l’auteur s’adresse à un public plus âgé. Son univers est assez complexe : mêlant un univers dystopique à la mythologie grecque, enrichie par une écriture particulière. Je conseillerai ce roman plutôt à des adolescents de 14-15 ans pour qu’il soit en mesure de comprendre tout l’enjeu du récit.

Le monde tel qu’on le connaît n’existe plus. De grands bouleversements sont venus transformés « le monde d’avant » qui se découpe en trois parties maintenant : la Fédération, d’où viennent nos héros, le Darislam et l’Occidie. Valère, seize ans, rêve de devenir un grand pilote de la Fédération. Il veut sillonner la terre et le ciel. École et épreuves sont de mises pour réussir son objectif. Brusquement, une série d’attentats vient chambouler leur existence et une mission spéciale sera confiée à Valère, qui transformera sa vie.

Erik L’homme appuie son histoire sur la mythologie et les croyances grecques qui viennent parsemer le récit. J’ai adoré la manière dont il les façonne et les transforme, nous invitant à réfléchir et à les transposer dans notre réalité à nos propres croyances.

Dans une société aux allures parfaites, l’auteur aborde intelligemment et avec finesse un propos politique fort et actuel. En effet, les noms de la Fédération, le Darislam et l’Occidie ont des consonnances particulières, transformées mais familières. Il invite son lecteur à réfléchir par lui-même en le laissant libre de faire son propre avis. Au travers de ces « trois pays », ces « trois castes », l’auteur nous dépeint plusieurs sociétés avec leurs qualités et leurs travers.

Je crois que ce roman fait partie de mes préférés de l’auteur ; plus mûr, plus aboutit, fort et incroyable ! Le récit sort des sentiers battus et de tout ce que nous avait habitué l’auteur. Tout à l’heure, j’évoquais une écriture particulière. Si elle peut paraître au début déroutante, elle enrichit le récit d’originalité, d’unicité et de force. Cette écriture aux empreintes philosophiques, les différents jeux avec les mots, avec les sonorités rendent l’histoire plus impactante et participe à rendre l’univers d’Erik L’homme si particulier, si intense.

J’aime le pouvoir de l’imaginaire, le pouvoir qu’il a, au travers d’une fiction et des personnages à nous faire réfléchir et à nous poser des questions sur la réalité, sur nos croyances et nos valeurs. Nouvelle Sparte c’est cela ! Avec une écriture poétique, philosophique et originale, Erik L’homme aborde des thèmes actuels et importants. Ce n’est pas une simple dystopie. Cette dernière nous plonge dans l’actualité, celle qui malheureusement nous voyons trop souvent en allumant la télé depuis trois ans…

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort