Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 4 ans
Nos vies en mille morceaux d’Hayley Long

Griff et Dylan, 13 et 15 ans vont voir leur vie basculer, une journée d’été, après un accident de voiture qui va ôter la vie à leurs parents. Ils s’installent d’abord à New York puis à l’autre bout du monde dans le pays de Galles. Dylan est très protecteur envers son petit frère et Griff tâche de se reconstruire en s’appuyant sur l’amour de son entourage.

J’ai beaucoup aimé cette lecture car elle a su me toucher. J’ai été émue par ces deux frères qui se retrouvent orphelins, perdus dans un monde qui leur parait si terne. L’histoire nous plonge dans le processus de deuil de ces deux adolescents que la mort impacte d’une manière différente que les adultes. Au fil des pages, on les voit grandir, tantôt accepter, tantôt rejeter tous les changements qu’ils doivent subir. Puis, il y a ce moment dans le roman, où une certaine révélation donne une tout autre dimension à notre lecture.

J’ai été séduite par la plume de Hayley Long: poétique et touchante, la qualité de sa narration m’a permis une totale immersion dans son texte. De plus, l’auteure a su rendre chaque personnage attachant et doté d’une sensibilité à fleur de peau. J’ai été émue par les personnalités de Griff et de Dylan. J’ai aimé leurs escapades musicales mais aussi certaines scènes de leur passé que l’on revit à travers les réminiscences de Dylan.

Nos vies en mille morceaux est un roman sur l’adolescence face au deuil et la manière de le surmonter. Un texte qui, malgré quelques longueurs, a su me surprendre à la fin, avec cette ultime révélation. Une plume poétique, des personnages attachants et un récit bien mené. Une belle découverte, j’ai beaucoup aimé.

« Mais le temps ne s’arrête jamais très longtemps. Si l’on écoute attentivement, il continue toujours à passer. »

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort