Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 semaines
Nécessaire et efficace.

« Ce qui me surprend le plus, c’est que je n’arrive pas à pleurer. Je me suis retenue tellement longtemps que les larmes ont du repartir dans l’autre sens et qu’elles vont se déverser à l’intérieur de moi jusqu’à ce que je me noie ! »

Au lycée, Laura traîne avec trois garçons. Parce que bon, avec les filles, elle n’accroche pas trop. Mais soudainement, ses amis l’abandonnent, juste après qu’elle ait refusé les avances de Sofiane. Puis s’ensuit une photo publiée sur les réseaux, des insultes qui fusent. Laura en est la cible et doit tout encaisser…

« À force d’être salie, je me sens sale. Je suis rentrée dans le rôle, je m’habitue. »

L’engrenage est enclenché et on découvre une adolescente qui est désormais seule au lycée. Elle nous décrit cette souffrance qu’elle garde pour elle, ne sachant pas vers qui se tourner. Et pire encore, elle en vient à culpabiliser. On se demande alors comment elle va se sortir de cette situation qui lui fait de plus en plus de mal.

« Je me suis retranchée à l’intérieur de moi-même, si profondément que rien ni personne ne pourra plus m’atteindre. »

C’est un roman court, bien mené, avec un sujet fort qu’il ne faut pas hésiter à aborder avec les adolescents, qui sont les premiers touchés par le harcèlement. C’est ce qui en fait une lecture nécessaire et bien efficace. L’auteur offre dans un même temps des pistes pour permettre aux ados de ne pas laisser une telle situation s’installer.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort