Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 12 mois
Mes coups seront mes mots

Un roman inspiré d’une histoire vraie, aussi révoltante qu’inspirante, une écriture en vers… Il ne m’a pas fallu longtemps pour être intéressée par « Mes coups seront mes mots ». Si cette courte description a attiré votre attention, lisez la suite, et vous serez convaincus de l’importance de lire ce roman !

L’histoire d’Amal, narrateur du roman, écœure mais n’étonne plus : cette histoire, c’est celle d’un jeune homme noir accusé d’un crime qu’il n’a pas commis. Condamné à tort, il se voit emprisonné alors que son parcours scolaire est brillant. En prison, il étouffe : lui qui vit d’art et de poésie ne peut s’exprimer. L’injustice de sa situation et du système judiciaire, en plus de la vie carcérale, sont difficiles à supporter – pour Amal bien sûr, mais aussi pour le lecteur.

J’ai un caillou dans la gorge
J’ai un pavé sur la poitrine

Le caillou devient une montagne
Le pavé devient un immeuble

Et j’ai l’impression d’un truc immense et lourd
comme si le monde entier
pesait sur moi

C’est alors que rentre en scène le procédé de narration : l’intégralité du roman est rédigé en vers. Amal couche sur le papier ses revendications, ses pensées, ses rêves, ses envies. A travers ses mots, on est touchés par sa force, son envie d’avancer, son courage, sa résilience. On comprend également son amour pour l’art et la poésie, sa passion et son talent pour les mots et la création.

Bref, « Mes coups seront mes mots » est un roman que je recommande : à la fois pour son histoire à mettre en lumière, pour le courage de son personnage, et pour l’ensemble des messages qui y sont passés.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort