Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 ans
Magic Charly #2, une suite qui tient ses promesses

Nous retrouvons Charly et Sapotille alors qu’ils sont envoyés dans une sorte de maison de redressement pour jeunes magiciers. Là, à travers les yeux de Charly, nous allons découvrir un nouveau monde, régi par ses propres codes et qui nous permet d’en apprendre plus sur le passé de Sapotille car elle y a déjà séjourné.

Ce tome est également l’occasion de nous faire réfléchir par l’intermédiaire des grimoires. En effet, ceux-ci servent d’allégorie pour un thème que nous n’attendons pas dans ce genre de romans mais qui est drôlement bien amené.

Si j’ai été quelque peu perdue car je n’avais plus tous les évènements de L’apprenti en tête, Audrey Alwett a su me remettre rapidement dans l’action en nous entraînant dans les découvertes de Charly et en nous faisant rencontrer de nouveaux personnages qui, mine de rien, font réfléchir à des thèmes sociétaux actuels.

J’ai beaucoup aimé les images qu’elle nous dépeint ici. C’est plein de jeux de mots et de bonne humeur, d’une innocence qu’on se rappelle avec la nostalgie de l’enfance.

Nous retrouvons également des personnages croisés dans le premier volume. Je pense notamment à Anasthème l’Invaincu qui a été l’occasion de me faire sourire à de maintes reprises.

L’action suit un rythme assez lent car les héros stagnent dans leur quête mais je vous rassure, on ne s’ennuie jamais car comme dans un jeu vidéo, ils se lancent dans des aventures annexes qu’on dévore avec avidité tant leur ton léger est agréable et divertissant. Là, j’ai adoré les interventions de June. Sa manière de ne pas prendre les choses trop au sérieux est très rafraîchissante et elle est tellement marrante qu’on ne peut jamais lui en vouloir, au contraire.

En plus de cela, la relation entre Charly et Sapotille évolue. Alors qu’il y avait de la méfiance ou de la défiance de la part de Sapotille dans le premier tome, une sorte de respect et de complicité est née entre eux. On sent poindre le bout d’une romance et c’est mignon à lire.

Enfin, lentement mais sûrement, l’intrigue se dote d’une complexité qu’on n’avait pas vu venir. Le juge Dendelion est un personnage qui donne des sueurs dans le dos. Il suit également une évolution qu’on voudrait empêcher et la fin de ce tome suscite bien des théories. Je reste sur ma faim car nous faisons face à des révélations et à des twists qui viennent bouleverser pas mal de choses. Je suis franchement très intriguée et très impatiente d’avoir le fin mot de l’histoire.

En conclusion, il ne faut pas vous fier aux airs bon enfant de Bienvenue à Saint Fouettard. On sourit beaucoup, le ton peut vous faire croire que rien ne se passe mais en réalité, c’est pour mieux aborder une action riche en drames, en secrets et en dangers. J’ai passé un super moment avec Charly et ses amis et j’ai très hâte d’avoir le dernier tome pour savoir ce qu’il va advenir. Cette suite tient donc pour moi toutes ses promesses et c’est un régal de replonger dans cet univers.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort