Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 5 ans
Libération de Patrick Ness

Je n’avais encore jamais lu de romans de Patrick Ness. À la réception de ce livre j’étais contente de pouvoir remédier à cela. La lettre de l’équipe Gallimard m’était l’eau à la bouche. J’avais envie de découvrir l’histoire d’Adam Thorn, ce jeune homme qui se cherche, qui ne sait pas où est sa place, ni si ses sentiments sont normaux. Je remercie l’équipe de On lit plus fort ainsi que Gallimard Jeunesse pour l’envoie de ce service presse. 

Je ne le fais pas souvent mais parlons de cette couverture. Elle est représentatrice du récit. Les deux protagonistes allant tout droit sur la voie de la libération. Adam Thorn est un adolescent qui doit survivre avec sa famille croyante qui l’empêche d’être réellement ce qu’il est, soit d’être gay. Cet aspect de l’histoire a été la plus difficile et à la fois la plus touchante, émouvante. Voir Adam être ce qu’il est réellement, se réveiller et s’épanouir a été un vrai bonheur. Il va évoluer durant cette journée. Il va devoir s’affirmer devant ses parents, dire au revoir à son premier grand amour et surmonter l’harcèlement de son boss.

Patrick Ness écrit avec une grande justesse et sensibilité les sentiments contradictoires qui animent Adam. Avec sa plume poétique et cru il relate les moindres pensées de ce personnage. Certaines sont d’ailleurs terribles, elles font mal. Le regard qu’il a de lui-même est tellement cruel et dû a une éducation stricte et religieuse. Les propos du père d’Adam et de sa mère sont choquants et d’autant plus l’attitude du père. Dans une scène, j’ai été en colère et j’ai trouvé le père odieux et immonde. Cette scène était riche en émotions car à côté de la colère, j’étais tellement fière d’Adam. Cette transformation, cette révélation de lui-même était sublime.

Dans son récit, Patrick Ness montre le chemin de la libération. L’adolescence c’est la période de la recherche de soi et l’auteur a su retranscrire les questions et les doutes qui nous animent durant ce moment de notre vie. L’auteur exprime avec efficacité toutes les émotions des personnages. Il raconte l’histoirre sans aucuns détours, déroulant les faits, la cruauté des paroles et des pensées. Son écriture est impactante, elle nous fait réfléchir et nous touche. Les mots sont forts et bien choisit qu’ils ne peuvent nous laisser insensible. Toutes les émotions sont là, rien est laissé au hasard, tout est fait pour qu’on le soit touché, en colère et également libéré…

Angela et Linus vont être des moteurs pour Adam. J’ai aimé leur soutient, leur affection pour leur ami. J’ai trouvé Linus vraiment mature et posée. Angela est pleine de peps, de vie et prête à tout pour aider son meilleur ami.

Dans ce roman nous suivons deux histoires parallèles et totalement distinctes. Katherine a été assassinée violemment. C’est en fantôme qu’elle vient retrouver son tueur. Elle veut sa vengeance. Elle souhaite libérer de ce poids, de sa colère. Si j’ai été émue par l’histoire concernant Adam, cela a été moins le cas pour l’histoire de Katherine et pourtant son histoire est tout autant intéressante. Cependant, j’ai trouvé que son univers parallèle n’était pas assez exploité et développé. Certains passages étaient flous et je n’ai pas compris l’intérêt ni le lien entre les deux. Je suis même sûre de ne pas avoir compris tout l’enjeu de ces chapitres, ce qui est dommage …

En conclusion, cette histoire aux allures simples est complexe aborde l’homosexualité et l’adolescence avec justesse, avec émotions et vivacité. Les épreuves que vont subir les protagonistes les conduisent sur le chemin de la libération, pouvoir être enfin eux-mêmes, faire la paix, se (re)construire et guérir. Une bonne découverte, un bon roman pour adolescent et jeunes adultes !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort