Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 5 ans
Libération de Patrick Ness

Je n’ai jamais eu l’occasion de découvrir la plume de Patrick Ness et pourtant, j’en ai entendu que du bien. Libération est annoncé comme son roman le plus personnel.

Adam Thorn vit dans une petite ville où les habitants ne sont pas réputés pour leur esprit d’ouverture. Rajoutez à cela une famille très religieuse étouffante, un patron aux mains baladeuses et toutes les interrogations qui lui trottent dans la tête à propos de son homosexualité, Adam a de quoi devenir fou.

J’ai été touchée par l’histoire d’Adam et par son personnage. Lui, il ne voulait qu’avoir le droit d’aimer qui il voulait. Il voulait aussi que sa famille l’accepte tel qu’il est au lieu de faire semblant de ne pas savoir qu’il était gay. Ce qui lui faisait mal c’était qu’il savaient qu’ils espéraient secrètement qu’il était juste atteint d’une maladie et qu’il finirait par en guérir. Ils espéraient qu’il finirait par épouser sa meilleure amie Angela. Cette dernière, est aussi un personnage fort et très sympathique car elle offre un havre de paix, auprès d’elle, à Adam. Elle le comprend et l’accepte tel qu’il est.

Le style d’écriture de Patrick Ness est assez déroutant, je ne sais pas si je l’ai vraiment apprécié. De plus, le choix de la 3ème personne pour cette histoire, instaure une certaines distance entre le lecteur et le texte. Cela ne m’a pas vraiment séduit. Ajoutons, l’histoire de la jeune fille morte qui m’a laissée confuse car je n’ai pas compris son intérêt. C’était étrange, déroutant et presque hors propos.

Les sujets traités par Patrick Ness sont toujours d’actualitél’homophobie est un fléau qui n’exprime que la profonde haine de certains pour les gens qui sont différents de leur conception étriquée de la vie et de l’amour. L’auteur souligne également l’étroitesse d’esprit de ceux qui se cachent derrière une religion pour rejeter la différence, la diversité. Le texte de patrick Ness est dur à lire et nous transmet un message ou plutôt une complainte: tout le monde a le droit d’aimer et d’être aimé, peu importe qui il est.

Un texte très sombre et étrange qui m’a tantôt séduite, tantôt déconcertée. J’ai été touché par les sujets soulevés par Patrick Ness, par Adam mais je n’ai pas été totalement séduite par sa plume et le choix de la narration à la troisième personne.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort