Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 4 semaines
L’été de tous les possibles – Jennifer Niven

Auteur : Jennifer Niven

Publié chez : Gallimard

Nombre de pages : 464 pages

Prix : 18€

Date de sortie : 6 mai 2021


Le résumé :

« Ici, on a ri ; là, on s’est disputés. Ici, on a aimé, on a rêvé. C’est là que le feu a pris. C’est ici que tout a commencé. »

Ce devait être l’été de sa vie : un road-trip avec sa meilleure amie, quelques flirts et sa première fois. Claudine avait tout prévu… sauf le divorce de ses parents. Traînée par sa mère sur une île perdue, elle s’apprête à passer un mois de juillet déprimant quand elle rencontre Jeremiah Crew. Après tout, quoi de mieux pour se changer les idées qu’un crush de vacances qu’on ne reverra jamais ? Et aucun risque de tomber amoureuse en à peine 35 jours…


Qu’est ce que j’en ai pensé ?

8/10 – Une belle histoire pour l’été

Je me suis dis que juste grâce à sa couverture, c’était une lecture pile poil pour l’été ! (enfin au moment ou je l’ai lu, il faisait chaud…) Et je remercie Gallimard pour l’envoi. Alors je n’ai personnellement pas encore lu son second roman, Tous nos jours parfaits qui est dans ma pal et son plus connu, mais j’ai adoré sa plume alors j’espère avoir l’occasion rapidement de le découvrir.

Une fois après avoir entamé les premières pages, j’ai eu un instant de panique. Puisque l’ambiance est très lourde entre les divorces des parents, des doutes sur l’amitié, je me suis dit, ce n’était pas censé être une lecture légère ? Et puis à partir du moment où Claude arrive sur l’île avec sa maman, on sent un « relâchement » et je me suis sentie rassurée. Il est vrai que son été démarre sur les chapeaux de roues, le lycée se termine, elle doute sur pleins de choses légitimes que l’on se pose à cet âge, mais j’avais juste peur que ça prenne trop de place sur la suite de l’intrigue et sur l’histoire.

Tu as été mon premier. Pas seulement pour le sexe, même si c’est un tout, mais le premier à voir clair en moi, au-delà des apparences.

Un roman qui je pense est absolument à recommander pour ses thèmes abordés. En effet on parle beaucoup de premières fois, et pas uniquement sur le plan sexuel mais également sentimental, les clichés y sont également abordés, j’ai vraiment aimé cette réalité brute sur ces thèmes. Qui est pourtant importante, parce qu’en pleine découverte sexuelle, on a beaucoup trop de clichés et de mensonges dans les porno, alors c’est parfait. On sent que l’autrice fait beaucoup miroir entre elle et son personnage Claude, c’était très touchant et poétique à sa manière, et ça se sent que ça sort de ses tripes, que c’est vraiment un roman personnel, ce qui est très émouvant.

Pour Claude, il m’est arrivé de la trouver insupportable, j’ai trouvé qu’elle se prenait vraiment trop la tête, mais dans un sens, je pense que c’est légitime quand son monde s’écroule complètement et subitement autour de soi. Elle perd tous ses repères, et surtout à cet âge, où on est déjà complètement perdus soi-même, ce n’est pas évident. Pour Jeremiah, il m’a donné l’impression d’être une réelle girouette. Il ne sait pas ce qu’il veut (mais normal également à son âge) et dès fois je le trouvais trop brusque avec Claude. Mais leur histoire d’amour est douce à souhait !

Ici, on a ri; là, on s’est disputés. Ici, on a aimé, on a rêvé. C’est là que le feu a pris. Et là que la première brique est tombée. C’est là que le sol s’est dérobé sous mes pieds. C’est ici que j’en ai reconstruit un nouveau.
C’est ici que tout a commencé.

Un roman qui se dévore sans modération sur la plage, et peut-être que qui sait, vous aussi vous trouverez votre Jeremiah cet été ?

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort