Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 mois
L’été de tous les possibles – J.Niven

Pépite ! C’est le 1er mot que j’utiliserai pour parler de ce roman. 

J. Niven a le talent pour nous écrire des romans aux émotions poignantes et marquantes, qui même, trois semaines après l’avoir lu, vous hante encore. J’écris mon avis quelques semaines après et les émotions sont toujours aussi fortes quand je pense à ce roman. Toujours aussi frappantes, bouleversantes, je pense que je tiens ici mon coup de cœur de l’été.

Le livre n’est pas parfait, j’ai lu des avis totalement différents du mien, je peux comprendre qu’on puisse ne pas être convaincu. Justement ce sont ces petites imperfections à l’image de la vie qui fait que j’ai profondément aimé ma lecture. Il représente la vie dans ses défauts, ses qualités, dans l’essence même du mot exister.

Si l’histoire d’amour pourrait être semblable à d’autres romances young adult, pour moi elle est loin d’être la même. Non, elle a ce quelque chose en plus. Une intensité, une poésie, sans nulle autre pareil. Elle est surtout portée et menée par l’écriture sublime de l’autrice. Le roman entier est une citation que j’aimerai garder, me rappeler et chérir. Les messages, les émotions, tout est beau et authentique.

La fin en un mot : l’apothéose ! L’explosion ! Un tsunami d’émotions, de sensations qui m’ont submergées. L’intensité est montée crescendo tout le long de ma lecture pour littéralement m’explosé au visage, je ne m’attendais pas du tout à ça. Durant ma lecture, j’aimais, je trouvais ça bien mais il me manquait un truc. Et ce truc est arrivé à la fin ! Et WOUAH ! J’ai adoré, adoré ! Je n’aurai pas voulu une autre fin que celle-ci qui est pour moi parfaite.

En bref, un magnifique roman bouleversant et marquant Une histoire sur le moment charnière du passage de l’adolescence à l’âge adulte. Une histoire d’amour oui, mais surtout une quête de soi, un apprentissage de la vie et… l’histoire d’un été et de tous ses possibles. Un roman que j’aurai rêvé d’avoir à 18 ans !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort