Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 5 mois
L’été de tous les possibles

« La vie est une succession de peines. Qui vous submergent, vous coupent le souffle au point qu’on pense ne plus jamais pouvoir respirer. Et puis avant même qu’on ait pu s’en rendre compte, ce ne sont plus que des mots sur le papier, silencieux, endormis, jusqu’à ce que quelqu’un tombe dessus et les lise. »

Honnêtement, je ne sais même pas par où commencer. Je.. waouh. Ce bouquin était tout simplement incroyable et je n’arrive pas à développer ce que je pense parce que je ne vais pas réussir à m’en remettre. Je viens tout juste de terminer ma lecture et j’ai besoin de poser mes mots par écrit. Voilà. En fait, si on réfléchit deux secondes, je me suis pris une claque. L’été de tous les possibles est une pépite, une merveille que vous devez absolument découvrir. Donnez-lui une chance, vous ne le regretterez pas.

Je suis tombée amoureuse des personnages. Notamment de Claude, qui était parfois impulsive et gamine mais qui a fini par grandir et gagner en maturité. Claude, qui était réaliste au possible, fougueuse, audacieuse, curieuse, têtue et touchante. Claude, qui a appris à ses dépend que les choses ne se passent pas toujours comme prévu. Et de Jeremiah — autrement appelé « Miah » —, qui était à la fois mystérieux et intriguant. Miah, qui était passionné de nature et de photographie. Miah, qui était libre et rêveur, attendrissant et courageux, puissant et merveilleux. L’autrice nous a présenté deux jeunes adultes authentiques dont je me souviendrai longtemps.

De nombreux thèmes sont abordés. On parle notamment de divorce, de relations familiales, de virginité, de première fois, de consentement, de romance (estivale), d’amitié, d’adolescence, de trouver sa voie, de passage à l’âge adulte et de pardon. C’est un livre unique en son genre qui a su me toucher et me marquer, comme je l’ai rarement été. C’était beau, c’était poétique, c’était personnel, c’était déchirant, c’était époustouflant.

Je n’avais encore jamais lu de livre écrit par Jennifer Niven — même si les retours sur lesquels je suis tombée étaient incroyables. Alors, quand j’ai commencé celui-ci, c’était par simple curiosité. Je ne savais pas à quoi m’attendre. Et, clairement, j’ai été chamboulée. Cette histoire m’a brisé le cœur, m’a coupé le souffle, m’a fait ressentir mille et une émotions, et j’ai fini les larmes aux yeux. Quant à la fin, que j’ai trouvée douce-amère, ç’a été la cerise sur le gâteau. Maintenant, je suis arrivée à un point où je ne souhaite qu’une seule chose : passer l’été à explorer une île pieds nus avec un garçon qui porte un short militaire.

Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour l’envoi de ce livre et pour la confiance qui m’a été accordée. Je l’ai aimé plus que les glaces à la crème brûlée, les couchers de soleil et les fleurs de cerisiers. ♥

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort