Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 5 ans
Les Mille Visages de Notre Histoire de Jennifer Niven : un roman qui sort des clichés du YA !

J’ai découvert Jennifer Niven grâce à son deuxième roman. J’en ressors très satisfaite même si ce n’est pas le genre de lecture que je lis habituellement. J’ai passé un très bon moment à la fois doux et plein d’espoir.

Dans ce roman, nous découvrons le personnage de Libby, une fille obèse qui n’est pas retournée à l’école depuis le CM2. Cette fois-ci, elle a décidé de reprendre sa vie en main en s’inscrivant au lycée. Libby est une jeune fille inspirante par son courage, son caractère et sa répartie. Elle tente des choses sans se soucier le moins du monde de l’avis des autres. J’ai aussi beaucoup aimé ses multiples références à la littérature et aux séries. Je suis loin d’avoir vécu toutes les épreuves qu’elle a du affronter mais je me suis tout de même identifiée à elle concernant les regards que les gens peuvent avoir sur nous et ce que suggèrent les apparences.

Nous faisons aussi la rencontre du personnage de Jack, un garçon plus populaire, parfait sous tout rapport : sportif, charismatique, intelligent. Malgré les apparences, on apprend rapidement qu’il cache un secret : il est atteint de prosopagnosie, une maladie qui l’empêche de se souvenir des visages. J’ai eu un peu plus de difficulté à m’attacher à ce personnage. Cependant, c’est un garçon avec un cœur en or et profondément humain. Évidemment, il commet des fautes mais se repent instantanément. Il met peu de temps à ouvrir les yeux concernant les aprioris que les gens peuvent avoir en se basant uniquement sur les apparences.

L’auteur développe un roman contemporain avant de s’attaquer à la romance. Elle exploite tout d’abord de multiples sujets actuels qui sont rares en littérature Young-Adult : l’obésité, l’acceptation de soi, la prosopagnosie, le deuil, le harcèlement… Le traitement de ces thèmes rend le roman plus original et authentique et le distingue de romans contemporains classiques. Par la suite, Jennifer Niven fait passer son histoire à un niveau supérieur en y ajoutant une romance. J’ai apprécié que l’auteur ne tombe pas dans des facilités, il faut attendre la moitié du roman avant que cet aspect de l’histoire démarre réellement. Ce qui donne un aspect de renouveau dans cette histoire est le fait que l’on suive des personnages adolescents loin des clichés du YA et représentant des codes de beauté inhabituels.

Pour finir, la plume de Jennifer Niven a su m’embarquer dans son histoire avec fluidité et efficacité malgré sa simplicité. L’auteur instaure un certain rythme grâce à des chapitres courts et de l’action. On ne s’ennuie pas et ça se lit très rapidement ! Je suis bien tentée de découvrir Tous Nos Jours Parfaits, le premier roman de l’auteur qui traite d’un autre sujet oh combien intéressant.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort