Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 5 mois
Les longueurs


Les longueurs de Claire Castillon
185 pages, éditions Gallimard jeunesse,
collection Scripto, à 10,50€


Résumé : Alice, 8 ans, raconte son affection pour Mondjo, son professeur d’escalade âgé de 40 ans en qui elle a extrêmement confiance. Elle le considère comme son premier amour, lui la voit comme sa proie.
Un roman sur l’emprise, la manipulation et la pédophilie.


Extraits« Les mamans savent à peu près. D’instinct, elles devinent. À peu près. »

« L’âge, c’est une excuse pour les incapables de l’amour. »


Mon avis : Lili a huit ans lorsque Mondjo, le meilleur ami de sa mère, commence à lui faire des gouzgouzs, soit des câlins sexuels. Après son divorce difficile, la mère de Lili voit d’un très bon œil la présence de Mondjo dans leur vie. Il les réconforte, les protège, les soutient, apporte légèreté et douceur à la vie mais surtout, il devient l’entraîneur sportif exclusif de Lili pour l’aider à progresser en escalade. Une présence presque quotidienne, indispensable selon la mère de Lili, mais qui dissimule de très lourds secrets. Car la mère de Lili n’a jamais su la réelle teneur des relations qu’entretenait son ami avec sa fille pendant toutes ces années. Lili, quant à elle, bien trop petite pour comprendre les conséquences des actes subis, se faisait en plus mentalement manipuler par cet être pervers et mesquin.

Pendant près de dix ans, leur relation est charnelle. Mondjo promet monts et merveilles à Lili, la couvrant de compliments et de promesses insensées. Il n’aime qu’elle et souhaite se marier avec elle lorsqu’elle sera en âge. Touchée par tant de sentiments, la jeune fille boit ses paroles et s’éprend de Mondjo, au point qu’elle commence progressivement à prendre conscience que leur relation est malsaine, sans pour autant avoir le courage nécessaire pour le dénoncer. L’emprise psychologique et sentimentale a pris le dessus sur la raison. Lorsque la mère de Lili lui annonce que Mondjo et elle entretiennent une relation amoureuse et que ce dernier va prendre une place quotidienne dans leur vie, s’en est trop pour Lili, qui ne supporte plus ces secrets inavoués et honteux. Il est temps de parler, mais ce n’est pas chose aisé. Que vont dire et penser les autres d’elle ? En particulier sa mère, qui risque d’être effondrée par cette nouvelle.

Un roman très fort en émotions, raconté de la petite voix enfantine de Lili, avec sa naïveté, ses incohérences, ses balbutiements, ses doutes, ses peurs. On est meurtris de découvrir cette histoire, d’autant qu’elle est le reflet de milliers d’autres qui se déroulent souvent sous nos yeux. Car les pédophiles sont le plus souvent des personnes de l’entourage des victimes, de ceux que l’on ne soupçonnerait jamais.

Claire Castillon souhaite que ce livre se retrouve entre les mains d’un maximum de jeunes, pour les avertir des formes des actes pédophiles que peuvent avoir certains hommes envers eux. Ce n’est pas normal, il ne faut pas se laisser manipuler, il ne faut pas se sentir honteux, il faut dénoncer haut et fort ces agissements. En espérant qu’ils trouveront le courage et la force nécessaire pour se défaire des griffes de leurs geôliers et oser reprendre pleinement possession de leur corps.


Un roman jeunesse difficile, qui traite d’un sujet tabou : la pédophilie. Un livre écrit pour que les jeunes puissent prendre conscience de ce qui leur arrive en cas de situation similaire.

Ma note : 7/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-07-515286-0

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort