Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 ans
Le château de Cassandra

C’est grâce à mes libraires que je me suis penchée sur ce roman. En même temps, avec un bandeau citant Jane Austen et Downtown Abbey, ma curiosité était largement piquée !

J’ai donc découvert le destin particulier de Cassandra, jeune fille anglaise qui vit dans un château avec son père, sa belle-mère, son frère et sa soeur. Malgré le château, la famille vit dans la misère car le père de Cassandra, écrivain d’un roman à succès, n’écrit plus, et ce depuis des années.

C’est une situation particulière mais qui pourrait changer car 2 jeunes américains débarquent dans la propriété d’à côté (une histoire de succession) et ils ont l’avantage d’être beaux, riches et de bouleverser le quotidien de notre famille en perdition.

Dès les premières phrases, j’ai senti le ton particulier de la narratrice. Cassandra est une jeune enfant à un âge charnière. On va la voir doucement basculer de l’enfance à l’adulte. Au début elle expérimente, elle est naïve et ne s’attache pas. Et puis au fur et à mesure, elle prend en confiance, elle apprend et grandit. Voir son évolution tout en subtilité était très beau. Elle découvre tout juste l’amour et ça m’a beaucoup touchée car l’autrice a su trouver les mots justes, des situations pertinentes qui m’ont rappelé la fille que j’ai été. Cette lecture a été pour moi empreinte d’une nostalgie qui n’était d’ailleurs pas tout à fait la mienne. Personnellement, ce passage de l’adolescence m’intéresse particulièrement car il regorge de questionnements, de contradictions mais aussi de fougue. C’est ce que j’ai vu pour Cassandra, le tout porté par une très belle plume. Malgré la traduction, on sent une personnalité à travers les mots. Et la lecture est toujours plus forte lorsqu’elle est portée par la plume.

Le rythme est très bien mené, on vogue entre contemplation et rebondissements. J’ai passé un moment absolument charmant dans cet étrange château aux habitants fantasques. Car je me suis concentrée sur Cassandra dans cette chronique mais la galerie de personnages est absolument fascinante et apporte légèreté et profondeur à l’histoire.

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez surtout pas à pousser les portes et ouvrir les pages du château de Cassandra :)

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort