Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
L’année de grâce

Autant vous dire que ce roman à durée 48h pas plus, je l’ai dévoré de but en blanc.

Nous suivons Tierney une ado qui dois passer une année avec d’autres de son âge en dehors du comté, pour évacuer la magie qui coule en elle, et en revenant elles doivent être purifié de toute magie.

Dès les premières pages on nous annonce la couleur, dur et envoutant, on voit déjà la cruauté qui court sur le comté, on nous décrit que les femmes sont soumises à leurs époux, chaque fille a un ruban, pour les enfants ruban blanc, ados qui ont eu leurs règles un ruban rouge, et enfin quand elles reviennent de l’année de grâce un ruban noir, mais malheureusement toutes ne reviennent pas saine et sauve de cette année de grâce.

J’ai été happé dès les premiers pages, notre héroïne courageuse au grand cœur, va devoir passer par pas mal de périples, au fur et à mesure que les périples avancent on sent la tension monter, elle est papable, l’autrice nous décrit que la cruauté de l’humain peut vite basculer tomber dans la folie.

Une ambiance assez pesante tout au long, haine, violence, folie pure et dure on se sent oppressé, mais avec des touches de lumière, malgré tout se mal, il y a de l’espoir, de l’amitié et de l’amour.

J’aime beaucoup le fait qu’il ne faut pas se fier aux apparences, comme dirait la mère de tierney « tes yeux sont grand ouvert mais, tu ne vois rien », je me suis vite attaché au personnage principal mais aussi à Ryker, Micheal (même si on le voit peu), gertrude, et la famille de tierney.

Ce roman est tout aussi atroce et cruel qu’émouvant, bouleversant et vibrant, cette histoire est bien plus profonde qu’une simple dystopie, elle nous montre que parfois les femmes sont mauvaises entre elles mais qu’ensemble nous ne formons plus qu’un, un mouvement beau et solidaire, les unes envers les autres, l’esprit féminin.

 

A lire avec Tierney, Gertrude, Helen et aussi toutes les filles de l’année de grâce, oui même kiersten

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort