Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 semaines
La sorcière oubliée, un roman sombre et puissant

J’attendais cette parution avec une certaine impatience après avoir lu son résumé plutôt prometteur. Je suis particulièrement fan des histoires imprégnées de magie, avec une ambiance particulière et ce roman se révèle parfait en cela. Si des choses m’ont dérangées, ce livre reste tout de même une bonne lecture, qui aura su me convaincre.

Melvin Burgess, auteur que je ne connaissais pas, mais plutôt populaire, nous livre dans ce roman l’histoire de Béa, adolescente qui se découvre malgré elle, des pouvoirs magiques. De ses visions étranges à la maîtrise de son pouvoir d’invocatrice, on va découvrir son évolution, sa maturité grandissante au fil des pages, ainsi que sa combativité.

L’ambiance assez sombre et parfois très pesante de ce livre m’a plutôt plu, je trouve ça en totale adéquation avec l’histoire, ça amène un univers magique très spécial et nous permet en tant que lecteur, une immersion complète. Je n’ai eu aucun mal à plonger la tête la première dans l’histoire de Béa, j’ai tout de suite accroché. Très vite, on découvre de nouveaux personnages, plus curieux les uns que les autres et on est aussi sceptiques que cette pauvre Béa. Je n’ai pas réussi à vraiment m’accrocher aux personnages. J’ai eu, de l’empathie pour Béa, oui, et plus particulièrement dans cette deuxième partie très curieuse, mais rien de plus, et c’est bien dommage…

Pour parler un peu plus en détails de cette deuxième partie, je dirai que c’est plutôt étrange à retrouver dans un roman young adult, mais why not ? L’auteur a pris le pari de l’intégrer à son histoire, et surtout, je pense, que pour les lecteurs c’est un peu ça passe ou ça casse. Personnellement, je me situe entre les deux. Je trouve intéressant et nécessaire de parler du sujet des relations toxiques dans le YA, parce que oui, ça arrive, même à cet âge. MAIS, je trouve aussi ça un peu trop violent et lancé un peu brutalement pour un public non averti.

Ce roman aura été une bonne lecture pour moi, sombre, remplie de magie, comme j’aime ! Malgré la catégorie YA que je ne comprends pas vraiment et la banalisation des relations toxiques, ce roman m’aura plu pour son originalité, son histoire aussi, même si pas mal de choses ont été trop survolées pour que j’apprécie pleinement ma lecture.

NOTE : 7/10

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort