Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 1 mois
La Reine sous la neige – François Place

La Reine sous la neige : Avec un titre, une couverture, et un résumé aussi intrigants, on s’attend un peu à tout en ouvrant ce livre. Pour ma part, j’ai envisagé en premier lieu un mélange de romance et de fantastique.

La Reine sous la neige est un livre un peu étrange. Le style d’écriture est très particulier. Il est plutôt adapté à la jeunesse, mais ce n’est pas un style qu’on a l’habitude de retrouver dans les romans adolescents. La plume de François Place est pleine de sagesse, de maturité et d’implicite.

Les références à l’Angleterre sont vraiment bien faites et on a presque l’impression de s’y trouver malgré les événements étranges et inattendus qui s’y produisent. Quand je parle d’événements étranges, je précise qu’il ne s’agit pas d’un roman fantastique. Pourtant, on a de petits soupçons de magie, de surréalisme par-ci par-là, et c’est ce qui rend La reine sous la neige si poétique.

Mais La Reine sous la neige est également une histoire originale. Le deuil s’empare de l’Angleterre et notamment de la ville de Londres lorsque le décès de la reine Elizabeth II est annoncé. On a alors droit à une sorte de roman d’anticipation. C’est intéressant d’imaginer et de se représenter les réactions de la population britannique lorsqu’ils apprennent que le décès de leur souveraine. On a le point de vue de François Place sur les conséquences que cela engendrera, sur la façon dont il imagine la suite des événements.

De nombreux points d’actualité y sont également abordés, concernant par exemple l’immigration en Angleterre.

Enfin, beaucoup de personnages se succèdent dans cette histoire. Ils se croisent, se perdent de vue, se retrouvent. Comme si le destin devait les faire se rencontrer à tout prix. Tous ces personnages, malgré leur grand nombre, sont une force du roman. Ils sont attachants et ont chacun un point de vue différent sur le monde qui les entoure, ce qui les rend particulièrement intéressants.

Finalement, La Reine sous la neige est un roman qui n’est pas forcément à la portée des tout jeunes, mais qui peut malgré tout offrir un bel aperçu de l’Angleterre d’aujourd’hui aux adolescents. Avec ce roman, on voyage, on apprend, on s’émeut et on compatit. Je recommande.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort