Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 7 mois
La peur de se lier.

Peter est seul. Il a choisi de ne plus se lier avec personne afin d’éviter de souffrir tant la perte de ses proches et de son renard sont tenaces.

Alors que Vola lui propose de s’établir et de se reconstruire près d’elle, il fuit et s’engage dans les soldats de l’eau, un groupe de jeunes qui dépolluent les cours d’eau touchés par la guerre.

Ce chemin est aussi celui de son ancienne maison et des lieux où il a dû s’éloigner de tous ceux qu’il a aimé.

Il rencontre un couple de jeunes engagés avec qui il fait équipe dans l’exploration lorsqu’il aperçoit une tache de roux au loin…

Le premier volume de Pax montre le déchirement du jeune garçon qui a recueilli un renard qui sinon serait mort et qui a été contraint de le relâcher dans la nature du fait de la guerre.

Nous avons alors suivi les deux trajectoires parallèles jusqu’à leur retrouvaille temporaire ainsi que le difficile chemin de Peter auprès de Vola pour se reconstruire.

Nous voyons à présent que l’importance du traumatisme reste ancré en Peter. Il va cependant voir comment Jade, par sa gentillesse, contribue à aider Samuel à se projeter dans un autre futur.

Mais comment se pardonner de l’abandon dont il estime être responsable ? Les animaux peuvent, eux aussi, nous présenter d’autres formes de réponses sur notre rapport à la vie.

Le récit part de la rédemption pour proposer en définitive un autre rapport à la vie, à la nature et aux êtres vivants qui nous entourent.  Magnifique !

9782075160995

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort