Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 4 mois
La Passe-Miroir : Les disparus du Clairdelune – Christelle Dabos

La Passe-Miroir de Christelle Dabos ne cesse de m’enchanter au fil des tomes. J’avais beaucoup aimé le premier tome, mais ici, c’est un gros gros coup de cœur. Ça y est on y est, je suis tombée amoureuse de cet univers. Je comprends tout l’engouement et l’addiction autour de cette série. En même temps avec une fin aussi ouffissime, je n’ai qu’une envie c’est de sauter sur le tome 3. Heureusement il est dans ma bibliothèque et il ne va pas y rester longtemps.

L’univers de Christelle Dabos se développe et s’enrichit. Dans ce tome on en apprend plus sur les arches et sur certains clans disparus. J’ai aimé partir à leurs découvertes et suivre les aventures d’Ophélie et Thorn. J’aime son développement, la manière qu’elle a de construire son récit. Ça prend son temps, mais cela est essentiel pour prendre conscience et comprendre l’ampleur de son monde. Des éléments qui peuvent paraître insignifiants, ne le sont pas. Ils finissent par avoir leur importance dans le tome ou dans ceux qui suivent. Tout s’imbrique parfaitement et rien n’est laissé au hasard. C’est ça le plus dingue : construire un univers aussi riche où tout est important, à un sens, sans pour autant que cela soit incohérent. Tout tient la route. Christelle Dabos a réfléchi et a bien pensé son récit.

La Passe-Miroir c’est un amas de nœud, que j’essaye tant bien que mal de démêler et l’auteure arrive à me surprendre au fil des pages. Certes, j’ai deviné quelques petits détails parce que c’est d’une certaine façon logique, mais cela n’enlève pas le charme de l’histoire, ni qu’elle n’arrive pas à me surprendre d’une autre manière. Autre point positif de ce tome, c’est que l’action est plus présente. Enfin ! Le roman bouge, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Je me laisse guider, emportée par son écriture et par les événements. Et des événements il va y en avoir : rebondissements, révélations, trahisons, la Cour ne s’arrête pas d’en faire voir de toutes les couleurs à notre pauvre Ophélie qui ne sait plus où donner de la tête. Ici, Christelle Dabos nous mène dans une enquête pour retrouver les disparus du Clairdelune et résoudre ce mystère. Ça rend le récit trépidant, haletant. Couplé à cela que nous en apprenons plus sur les esprits de famille, notamment Farouk – je commence à m’y attacher, ce personnage me fait de la peine – l’histoire nous tient en haleine et les pages défilent les unes après les autres. Le roman fait 670 pages et je ne les ai pas vu passer, tellement c’était un régal.

Les relations entre les personnages vont évoluer. J’ai adoré en apprendre plus sur chacun d’entre eux, voir leur lien se renforçaient ou au contraire se défèrent. Ophélie est une femme courageuse, et elle va s’imposer de plus en plus. Elle se révèle au fil des pages, mettant en avant une force qu’on ne s’imagine pas aux premiers abords. J’ai aimé la voir grandir, imposer ses choix, prendre des risques, tout en avançant avec amour et générosité et voulant ce qui est juste. Quant à Thorn, je l’aime de plus en plus : petit à petit il se dévoile lui aussi. Et surtout, j’ai aimé voir leur relation évoluer. À deux, ils sont plus forts et j’en suis sûre vont faire des étincelles par la suite. Dans le tome précédent, je ne savais pas où me plaçait par rapport à Bérénilde, sachez que dans ce tome je l’ai adoré. J’espère que mon avis ne changera pas dans le prochain. Archibald, Renard, Rosaline, ou encore son parrain sont des personnages que j’affectionne aussi tout particulièrement. Je suis impatiente de les retrouver !

En conclusion, Les disparus du Clairdelune s’impose comme un gros gros coup de cœur. J’ai adoré de la première à la dernière page. Aucune fausse note, aucun mots en trop. Tout est parfait autant dans l’action, que dans les rebondissements, les révélations et les relations des personnages. La fin est dingue et horrible. Je veux lire la suite et vite ! Si vous hésitez à lire cette série, si comme moi vous êtes réticents, sautez le pas, vous ne le regretterez pas !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort