Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
La Maison Chapelier, La Société Secrète

Il est toujours très difficile de parler d’un tome 2 sans trop spoiler le tome 1, alors ce que je vais faire, c’est que je vais parler de la duologie dans son ensemble.

Honnêtement, c’est une très chouette découverte et je remercie Gallimard de m’avoir fait confiance pour lire ces deux livres vraiment géniaux. Ils sont à la fois poétiques, plein d’aventure, avec une intrigue bien ficelé. Et ce qui est encore plus génial, c’est l’imagination totalement décalée de Tamzin Merchant. J’avais parfois l’impression d’être devant Alice au Pays des Merveilles, que j’associe beaucoup à ce livre par son ambiance mystérieuse, jeunesse et pleine de magie. Comme Alice suit le lapin blanc, Cordélia suit son objectif : retrouver son père disparu en mer.

« Tu es toi-même la magie que tu cherches. »

Ca a été un vrai plaisir de cheminer dans ce Londres magique où les plus grands et les plus talentueux artisans peuvent se servir de la magie pour leur création. Sous les doigts de la famille Chapelier naissent des chapeaux qui vous font sentir merveilleux. Ils peuvent aussi vous faire plus discret, vous donner un charme fou, vous permettre d’éblouir votre public, vaincre votre timidité… Il suffit d’une plume ou deux, et d’un ruban bien placé, et vous avez le couvre-chef le plus incroyable de Londres.

C’est un petit univers chic et sucré dans lequel j’ai aimé me plonger. J’aime le personnage de Cordélia. Elle est pleine d’entrain et hyper déterminée !

En bref, une saga tellement chouette que je conseille aux plus jeunes mais aussi aux grands qui ont gardé leur âme d’enfant

Il est toujours très difficile de parler d’un tome 2 sans trop spoiler le tome 1, alors ce que je vais faire, c’est que je vais parler de la duologie dans son ensemble.

Honnêtement, c’est une très chouette découverte et je remercie Gallimard de m’avoir fait confiance pour lire ces deux livres vraiment géniaux. Ils sont à la fois poétiques, plein d’aventure, avec une intrigue bien ficelé. Et ce qui est encore plus génial, c’est l’imagination totalement décalée de Tamzin Merchant. J’avais parfois l’impression d’être devant Alice au Pays des Merveilles, que j’associe beaucoup à ce livre par son ambiance mystérieuse, jeunesse et pleine de magie. Comme Alice suit le lapin blanc, Cordélia suit son objectif : retrouver son père disparu en mer.

« Tu es toi-même la magie que tu cherches. »

Ca a été un vrai plaisir de cheminer dans ce Londres magique où les plus grands et les plus talentueux artisans peuvent se servir de la magie pour leur création. Sous les doigts de la famille Chapelier naissent des chapeaux qui vous font sentir merveilleux. Ils peuvent aussi vous faire plus discret, vous donner un charme fou, vous permettre d’éblouir votre public, vaincre votre timidité… Il suffit d’une plume ou deux, et d’un ruban bien placé, et vous avez le couvre-chef le plus incroyable de Londres.

C’est un petit univers chic et sucré dans lequel j’ai aimé me plonger. J’aime le personnage de Cordélia. Elle est pleine d’entrain et hyper déterminée !

En bref, une saga tellement chouette que je conseille aux plus jeunes mais aussi aux grands qui ont gardé leur âme d’enfant

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort