Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 mois
La magie des artisans

Cinq familles d’artisans se partagent les pouvoirs qui aident le roi et la noblesse à acquérir facilement des capacités supplémentaires : les bottiers, les chapeliers, les gantiers, les horlogers et les fabricants de capes.

Leur puissance est ainsi divisée et n’obtient toute sa force qu’une fois leurs talents réunis. Ce qui ne manque pas de diviser ces familles en véritables clans.

C’est alors que le père de Cordelia qui est la fille chapelier disparaît mystérieusement. La jeune fille décide aussitôt d’essayer de le retrouver.

Mais lorsque le roi perd la tête et que les ustensiles préparaient pour éviter la guerre sont enlevés, la situation se complique.

Son amitié cachée avec Lulu le fils bottier et Sam le vendeur de journaux vont se révéler bien utile pour démêler ce qui ressemble formidablement à un traquenard…

J’ai beaucoup aimé l’idée que les chapeaux puissent nous transmettre des compétences nouvelles. Et qu’il faille lors de leur confection s’imprégner des sentiments en adéquation avec l’objectif recherché. Il faut donc apprendre à connaître les sentiments.

La jeune héroïne se meut dans un monde de fantaisie. Elle va devoir acquérir de nouveaux savoirs pour pouvoir apporter son aide à sa famille, mais ainsi transgresser les règles de l’apprentissage.

L’enquête avance par petits bonds et énigmes jusqu’à mettre à nu les rouages de la société afin de mieux peut-être la changer.

Illustré par Paola Escobar
​​​​​​​Traduit de l’anglais par Marie Leymarie

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort