Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 semaines
La magie dans l’air

« A quoi rêvent les étoiles » est un roman qui nous transporte. On se laisse guider par Alix, Armand, Luce, Titouan et Gabrielle. Leurs existences n’ont rien en commun, au premier abord. Mais tous sont liés d’une façon qu’on ne comprend qu’à la fin du livre. J’aime ce genre de lecture où les liens se révèlent petit à petit, où on attend le prochain retournement de situation. Ça rend le roman addictif.

La construction de l’histoire et du roman en général est hyper originale et agréable. Le récit est rythmé par les changements de points de vue à chaque chapitre, mais aussi par le changement de style. Par exemple, les chapitres de Gabrielle, qui est prof de théâtre, sont écrits comme une pièce de théâtre. Ca donne vraiment une touche inédite à l’histoire. Et puis tout le roman est une grande pièce de théâtre. On vogue d’acte en acte, avec quelques entractes qui viennent mettre en pause et introduire l’acte suivant.

Ce roman est d’une douceur incroyable. Il n’est pas tout rose et raconte la vie telle qu’elle est, mais il reste très poétique et touchant. Il a un côté magique, avec l’idée qu’on nous insuffle dès le départ : celle que les âmes peuvent se rejoindre dans une constellation. Cette croyance est au centre du roman et nous guide du début à la fin. La rêveuse en moi adore ce genre d’idée et j’ai été plus que satisfaite de lire un roman rêveur comme moi.

J’ai beaucoup aimé les sujets associés à chaque personnage et la manière dont ils ont été traités. On a une multitude de thèmes mais tous sont bien développés et on ne quitte pas cette lecture en restant sur notre faim.

Je pense que ce roman peut trouver un public très large et contenter des tranches d’âge différentes. Il parle de la vie, célèbre ses bons et ses mauvais côtés, est rempli de doutes et de questionnement, mais aussi d’espoir.

Manon Fargetton signe un roman doux, équilibré et rêveur. On en ressort grandi et des espoirs plein la tête. On n’a pas envie de quitter les personnages et leurs aventures et j’avoue avoir dû faire le deuil de ce roman touchant.

A bientôt, Chloé.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort