Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 5 ans
La Belle Sauvage : un premier tome de qualité !

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je me suis lancée dans les aventures de La Belle Sauvage, qui nous plongent dix ans avant celles de la trilogie des Royaumes du Nord, trilogie fantastique qui a eu son petit succès.

Dans ce très attendu premier tome de la Trilogie de La Poussière, nous partons à la rencontre de Malcolm, onze ans. Quand il n’est pas à l’école ou sur son canoë La Belle Sauvage, Malcolm travaille à la Truite, l’auberge familiale. En tendant un peu l’oreille et en discutant avec les clients, il apprend des tas de choses. C’est ce qu’il préfère. C’est de cette manière qu’il apprend que les soeurs du Prieuré de Sainte Rosamund ont accueilli un bébé de six mois, nommé Lyra. C’est aussi de cette façon qu’il découvre que l’enfant court un grave danger…

D’abord, j’ai adoré découvrir le héros de ces nouvelles aventures. C’est un héros adorable et je pense l’avoir plus apprécié que la jeune et intrépide Lyra dans les Royaumes du Nord. Malcolm est un gentil garçon de onze ans. Un garçon volontaire, curieux et observateur. Un garçon intelligent et rusé aussi. Mais surtout, c’est un garçon au grand coeur et son attachement à la petite Lyra m’a particulièrement touchée.

Bien malgré lui, Malcolm est témoin d’événements qui le dépassent. Ce n’est qu’un enfant et il ne sait pas qu’une guerre discrète, secrète, fait rage. La mystérieuse Poussière, l’aléthiomètre, la petite Lyra, ou encore la religion … toutes ces choses sont au cœur de l’attention, au cœur des conflits et le jeune garçon tente de comprendre en quoi elles sont si importantes. De grandes organisations s’affrontent, mais pourquoi? Alors que nous faisons le plein d’informations grâce aux multiples points de vue, la menace s’installe progressivement…

Si la première partie du roman est très mystérieuse et nous décrit soigneusement le contexte, la deuxième se veut palpitante. Malcolm, Alice (et son mauvais caractère), Lyra et leurs daemons respectifs, sont entraînés dans une terrible aventure. À bord de la Belle Sauvage, ils tentent de fuir un ennemi coriace (et dérangeant) qui ne compte pas renoncer de sitôt. C’est un véritable cauchemar qui commence pour les enfants et la lecture est de ce fait beaucoup plus sombre.

Verdict : La Belle Sauvage est un premier tome de qualité qui nous permet de nous replonger avec bonheur dans un univers magique et inoubliable. On y rencontre des jeunes personnages très courageux. On y vit de grandes aventures. J’ai passé un agréable moment de lecture. Mention spéciale pour les Daemons, ces créatures devant lesquelles je suis toujours en adoration. Je trouve leur lien avec les humains particulièrement fascinant et il continue de me surprendre …

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort