Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 6 ans
Jenna Fox, pour toujours, de Mary E. Pearson

J’ai commencé ce roman avec pas mal d’appréhension pour qu’il se termine finalement en coup de cœur. Une claque ! Je ne m’attendais pas du tout à ça.

Jenna a eu un grave accident de voiture à l’âge de 16 ans qui l’a plongé dans un semi-coma pendant un an. C’est donc à 17 ans qu’elle se réveille, sans aucun souvenir sur ce qui lui est arrivé, ni même sur son passé ou sur les gens qui l’entourent. Alors qu’elle cherche son identité, elle se rend compte petit à petit qu’elle connait des choses qu’elle n’est pas censée connaître. Pourquoi peut-elle réciter un livre entier mais pas se souvenir de sa simple couleur préférée ? Beaucoup de questions lui viennent alors à l’esprit, pendant que des souvenirs qui remontent à l’âge où elle n’était encore qu’un bébé refont surface. Comment peut-elle se rappeler tout ça ? Qui est-elle réellement ? C’est ce que Jenna va tenter de découvrir, même si tout n’est pas facile à accepter…

Je ne savais pas trop dans quoi je me lançais avec ce livre et ça me faisait un peu peur… Mais vu toutes les bonnes critiques que j’en ai lu, j’ai voulu voir quand même et je peux maintenant dire que ce roman est formidable, exceptionnel. J’ai eu beaucoup de mal à le fermer et quand c’était le cas, je ne pensais qu’à ça ! C’est Jenna qui raconte toute l’histoire, depuis qu’elle est sortie du coma. On est dans sa tête à chaque instant, on peut se mettre à sa place sans problème et c’est ce qui rend ce roman encore plus troublant car les émotions sont très fortes. On peut se douter à quel point c’est difficile de se retrouver quand on ne se rappelle plus de rien, mais ici, l’auteure nous fait littéralement ressentir tous ces sentiments : la confusion, le doute, la peur… J’ai trouvé quelques passages difficiles tellement ils sont intenses et profonds… Les personnages sont bien exploités et il est très facile de s’attacher à chacun d’eux. C’est le genre de roman qu’on voudrait lire à l’infini, qu’il n’y ait jamais de fin.
Il est donc question de l’amnésie, un sujet qui est d’ailleurs bien travaillé, mais il n’y a pas que ça. Il est aussi question d’amour, de confiance, de la science, de l’avenir

Bien sûr, il est impossible de ne pas s’attacher à Jenna : on traverse tout avec elle, on ressent tout ce qu’elle ressent, on vit à travers ses pensées. Elle a oublié qui elle était mais on retrouve néanmoins une jeune femme déterminée, intelligente et maline. Certes, un peu froide, mais vu les circonstances, je trouve ce côté bien approprié !
La grand-mère de Jenna m’a aussi beaucoup touché. Elle est distante au début, discrète mais on apprend à mieux la connaître à la fin (même si elle est toujours présente tout au long) et finalement, on se rend compte que c’est une grand-mère géniale, protectrice et honnête.

Pour conclure, ce roman est une grosse surprise pour moi. Je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait autant d’émotions, de rebondissements, d’imprévus… ! J’ai du mal à dire ce que je ressens vraiment par rapport à ce livre… D’abord parce que j’ai peur de trop en dévoiler et aussi parce qu’il m’a pas mal bouleversé et les mots me manquent… C’est une histoire vraiment magnifique et j’ai hâte de découvrir la suite !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort