Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 5 mois
« It » de Catherine Grive

Mon résumé :

Joséphine, on la surnomme Jo, et même parfois It. Il lui arrive même d’être confondue avec un garçon, mais elle ne corrige pas. Alors que sa vie est bouleversée par l’incendie de son appartement, notre héros-héroïne va se poser de nombreuses questions sur elle-même, qui elle est, qui elle veut être. Ce roman relate l’éphémère prise de conscience de qui l’on est.

Mon avis :

Comme je l’ai dit dans le résumé, ce roman porte sur un passage éphémère de la vie de Jo. C’est au fil des quelques pages qu’elle/il prend conscience, réellement, qu’elle est un garçon. Et j’ai trouvé que l’auteure décrivait avec une grande justesse ce passage. Elle a su trouver les mots, les transitions justes pour nous amener au point final qui est en fait une ouverture sur ce que Jo va décider de faire. Cependant, si vous rechercher un roman sur la démarche du changement de sexe, un roman qui approfondit le sujet, je vous conseillerai de passer votre chemin. Ce livre est une porte d’entrée parfaite pour aborder ce thème, par contre il vous manquera certains éléments si vous souhaitez au contraire l’approfondir.

Parlons un peu du contenu maintenant que je vous ai un peu planté le décor. Tout d’abord, j’ai beaucoup apprécié que le thème ne soit pas abordé sous le prisme de la sexualité. Jo n’est pas gay, elle ne se pose même pas encore cette question. Non, son genre est bien détaché de ses préférences sexuelles et déjà, commencer comme ça c’était un grand pas.

Ensuite, j’ai trouvé que l’entourage de Jo était très réaliste. Ses parents la laissent être un « garçon manqué » comme ils disent mais cela ne veut pas dire qu’ils comprennent. Ils essayent mais pour eux également, il y a une prise de conscience à faire qui n’est pas forcément évidente. Surtout que leur vie est chamboulée par l’incendie : ne l’oublions pas !

Ce roman aborde donc une prise de conscience mais aussi l’amitié, le déracinement, la famille. Le tout à travers un prisme très réaliste. Honnêtement, je voyais les scènes se dérouler devant mes yeux. Sans grande surprise, certes, mais c’était rassurant de voir que finalement tous ces sujets s’inscrivaient dans la réalité. Car le but n’est pas ici de lire une saga à rebondissements ou même une romance tragique. Au contraire, l’objectif (je pense), était de faire comprendre au lecteur la complexité mais aussi la réalité de ces questionnements liés au genre de chacun.

Je me répète, mais c’était vraiment une très bonne porte d’entrée sur le sujet du transgenre et j’espère pouvoir découvrir d’autres romans de ce genre à l’avenir !

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort