Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 5 mois
Iskari, T.1 Asha, tueuse de dragons de Kristen Ciccarelli

Le premier tome d’une saga de fantasy aux frontières du conte. Un récit poignant, intriguant et plein de rebondissements qui saura vous faire aimer ses personnages autant que son intrigue.

*

On y suit Asha, princesse maudite depuis ses huit ans. Attirant les foudres d’un dragon sur le royaume, elle a reçu le surnom d’Iskari, d’après la légendaire preneuse de vie.

Depuis ce jour funeste, elle voue sa vie à tuer des dragons pour se racheter et prouver sa valeur.

On apprend très vite que la pauvre princesse est promise au cruel commandant. Détestable personnage, faisant monter en nous des envies de vengeance.

Le roi dragon fait alors miroiter à sa fille une échappatoire : tuer Kozu, le Premier Dragon, pour annuler le mariage.

Elle n’a que quelques jours. Et son chemin va être semé de rencontres inopportunes et d’embûches divines.

Il sera alors temps pour elle d’ouvrir les yeux, s’éloignant du palais pourrait lui permettre de prendre du recul sur le passé.

L’intrigue est très prometteuse, riche et pleine de rebondissements. Il n’y a pas un instant d’ennui. Chaque fin de chapitre nous pousse à nous jeter avidement sur le suivant.

Les secrets et mensonges nous gardent éveillés autant qu’ils rongent Asha. Chaque chose que l’on croit découvrir ou comprendre, se voit démentie dans un sursaut d’action qui nous étonne toujours.

Outre son intrigue haletante, la richesse de ce livre réside dans ses personnages variés, aux histoires complexes et émouvantes.

On n’a alors qu’une hâte, c’est lire la suite pour continuer à suivre leurs aventures et voir la manière dont ils vont affronter les épreuves mises sur leur chemin.

J’ai également été conquise par les histoires des temps anciens, sortes de légendes, qui peuplent le récit et lui donnent des allures de conte oriental.

*

En résumé, ce livre a été pour moi un coup de cœur. L’intrigue était tellement prenante que je n’ai pu lâcher le livre durant les 200 dernières pages, les personnages étaient très attachants et leur évolution dans le récit était très bien menée et les relations qu’ils tissaient entre eux m’ont émue au plus haut point.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort