Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 2 ans
Iskari 2 ou comment j’ai passé un super moment aux côtés de Roa

Que ce soit pour les films ou les livres, on dit souvent que le premier opus/tome est le meilleur : pour moi ce n’était pas le cas ici, ce tome 2 fut un énorme coup de cœur ! Bien sûr j’ai beaucoup aimé l’histoire d’Asha : son parcours de chasseuse de dragons, les personnes qui l’entourent et les divers complots auxquels elle fait face. Je ne savais pas à quoi m’attendre en commençant le deuxième tome : je l’avais acheté sans lire la quatrième de couverture, j’avais aimé le premier tome donc se serait sûrement pareil pour celui-là…

J’ai découvert un autre côté de Roa, moi qui pensais qu’elle était méchante et distante dans« Asha tueuse de dragons ». Ici on en apprend plus sur elle et sur sa vie et on s’attache à elle et à son histoire touchante. Je l’ai préférée à Asha car elle je la trouve plus chaleureuse et « accessible ».

J’ai également trouvé que l’intrigue était plus intéressante et passionnante, que ce soit avec les diverses manipulations ou les complots, mais surtout avec cette magnifique histoire d’amour sororelle (J’avais une sœur jumelle donc il a été facile pour moi de m’identifier à Roa).

J’ai beaucoup aimé le fait que l’on ne sache pas ce qu’il est arrivé à Essie dès le début, cela m’a tenue en haleine pendant toute ma lecture et je voulais absolument continuer afin de savoir comment une humaine avait pu finir transformée en aigle. Les flashbacks étaient donc intéressants car en plus d’en apprendre plus sur Essie, on apprenait de nouvelles informations sur Roa et Dax. (informations auxquelles je ne m’attendais pas ! Le lien qui unissait Roa, Essie et Dax quand ils étaient enfants était très fort et cela m’a permis de m’attacher à eux). J’ai adoré le couple qu’ils forment car ils méritent tous les deux d’être aimés.

Le côté magique de l’histoire (la fête des Terreux appelée le « Renoncement », où ils font leur adieu à leurs morts) m’a convaincu : c’est original et bien trouvé et cela renforce le thème principal du livre : le deuil.

Roa ne s’est jamais remise de la perte de sa sœur et cela se répercute sur son présent en tant que Reine de Fitgaard. Sa douleur l’empêche de voir ce qu’il se passe dans son royaume : des complots politiques et d’autres manipulations en tout genre ont lieu mais cela ne l’empêche pas de se battre pour sa sœur et son royaume. La fin m’a laissée sans voix et j’ai même versé ma petite larme tellement c’était touchant.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort