Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 6 mois
Haylah et sa répartie…

« … cette histoire ne concerne pas mon poids. Donc si vous vous imaginez que ça va se terminer par une happy end où j’aurai une révélation et deviendrai une bombasse mince fan de yoga et de graines germées (c’est vraiment comestible, ça? ), laissez tomber tout de suite, mes chéris. Je suis comme ça. Avec mes gros seins. A prendre ou à laisser… »

 

Haylah, 14 ans, rêve de faire du stand up et de faire rire les gens. Mais pour le moment, elle se sent bien incapable de monter sur scène. Quand Léo Jackson fait un show devant toute l’école, l’adolescente est totalement surprise de découvrir qu’il partage sa grande passion pour l’humour et qu’en plus, il est doué. Ce jour-là, Haylah tombe amoureuse. Elle a envie que Léo la remarque et en même temps, se dit qu’elle n’a aucune chance de lui plaire notamment parce qu’elle est grosse…

 

« Si vous vous demandez pourquoi je ne me suis pas inscrite, sachez que, quoi que je fasse dans mes rêves, dans la vraie vie, je ne suis pas davantage capable de monter sur scène devant une salle pleine de monde que de faire manger une assiette de brocolis à Noah. Dans les deux cas, ça finirait avec moi effondrée sur le sol, humiliée, en pleurs, et bombarder de légumes…« 

Hay est un personnage fantastique, qui a de la répartie, qui s’affirme. Elle ne semble pas mal dans sa peau, elle est comme elle est et n’a pas franchement envie de changer pour coller aux stéréotypes ou pour plaire à quelqu’un. J’ai aimé ce personnage pétillant et optimiste qui fait passer un message formidable aux lecteurs. C’est vraiment un roman qui invite les lecteurs à garder la tête haute, à être soi-même.

Vous l’aurez compris, l’humour est aussi au rendez-vous. En fait, c’est même le thème central. La passion de Hay prend de la place dans sa vie. Elle aime faire rire sa famille, ses amis. Elle sait écrire et il semble que l’autodérision soit sa botte secrète. Malgré tout, ses propos m’ont parfois fait un petit peu de peine. Je trouvais certains commentaires trop forts et je n’ai pas toujours aimé la façon dont elle se perçoit par exemple. Je ne sais pas si c’est maladroit de la part de l’auteure ou si justement elle appuie là où ça fait mal pour nous faire réagir. Il y avait ces moments où je ne rigolais pas du tout, quand d’autres étaient franchement drôles.

Finalement, on suit cette adolescente alors qu’elle fait face à ses tout premiers sentiments amoureux. C’est un peu déstabilisant pour elle, d’autant plus que cela s’ajoute à d’autres petits tracas d’ados. J’ai aimé ce mélange d’émotions, j’ai aimé que l’auteure ne nous présente pas une adolescente qui a tout bon, et j’en ai encore plus apprécié la façon dont elle se relève, rebondit. Les derniers chapitres sont d’ailleurs fantastiques. En bref, c’est tout léger à lire, rafraichissant, et dans un même temps, l’auteure aborde plusieurs problématiques qui parlent aux lecteurs comme l’amour, l’amitié, l’apparence physique, le féminisme …

 

« … Ne laisse jamais un homme se mettre entre toi et le bonheur. Former un couple avec quelqu’un ne doit avoir qu’une seule conséquence : embellir ta vie. C’est la cerise sur le gâteau. Le plus important, c’est de réussir le gâteau. Si la cerise est mauvaise, tu peux toujours l’enlever et en trouver une autre, ou t’en passer… »

 

 

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort