Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 4 mois
Experte dans l’art du naufrage

Experte dans l'art du naufrage - broché - Julia Drake, Nathalie Peronny - Achat Livre ou ebook | fnac


Experte dans l’art du naufrage de Julia Drake
391 pages, éditions Gallimard jeunesse, à 19,50€


Résumé : Violette, seize ans et un nombre assez impressionnant de conquêtes au compteur, doit survivre à un naufrage : son petit frère Sam vient de faire une tentative de suicide. Lassés de ses frasques, ses parents l’expédient chez son oncle en bord de mer, pour une « cure de désintoxication sentimentale ». Commence alors pour la jeune fille une quête improbable sur fond d’épaves disparues, de secrets de famille… et de rencontres qui changent tout.


Extraits : « – Anecdote : mon arrière-arrière-arrière-grand-mère a été l’unique survivante d’un naufrage.
Longtemps, mes parents ont aimé utiliser cette histoire comme preuve de notre force familiale. Nous descendons de survivants, disaient-ils. Réussir, on a ça dans le sang. Chez nous, on s’accroche à des planches de bois au large des côtes du Maine. On ne meurt pas gelé dans l’eau. Et lorsqu’on atteint le rivage, on se marie, on se reproduit et on attrape des homards pour nourrir nos enfants. Pleurer ? On ne pleure pas quand le bateau sombre. Inutile. Dans cette famille, on ne compte pas uniquement sur sa bonne étoile – on a de la chance, certes, mais on persévère. »

« J’étais devenue une mauvaise soeur et une mauvaise fille en l’espace d’une heure, une exilée en à peine deux.
En comparaison, le Titanic a mis deux heures et quarante minutes à couler. C’est un sacré exploit de toucher le fond encore plus vite que le paquebot le plus tragique du XXe siècle. Surtout quand on pense que je n’avais que seize ans. Même pas encore mon permis de conduire, mais déjà passée maître dans l’art de la catastrophe. »


Mon avis : Violette est une jeune adolescente de seize ans qui multiplie les conquêtes et se noie dans l’alcool et la drogue. Suite à la tentative de suicide de son petit frère, ses parents décident d’envoyer l’un en centre médical spécialisé et d’isoler l’autre en pleine nature, dans la maison de l’oncle Toby, le temps d’un été. Là-bas, Violette va devenir bénévole pour travailler à l’aquarium du village, où elle fera la rencontre d’Orion, un jeune homme passionné par les fonds marins. C’est lui qui va titiller la curiosité de Violette sur ses ancêtres. En effet, en tant qu’arrière-arrière-arrière-petite-fille de Fidelia, seule survivante d’un naufrage dont personne n’a jamais retrouvé l’épave, Violette est malgré elle une star locale. Une amie d’Orion, Liv, est particulièrement intriguée par cette histoire, dont elle souhaite approfondir les recherches.

D’une manière générale, j’ai apprécié lire cette histoire. Il s’agit d’un récit pour adolescents sympathique, avec une quête principale, des intrigues mineures parallèles, des énigmes et du mystère : ça se lit vite et facilement. Néanmoins, une semaine après avoir refermé la dernière page, je dois dire qu’il ne me reste plus que des bribes de souvenirs. Beaucoup de thématiques actuelles sont abordées, mais sans doute trop légèrement : la sexualité d’une manière générale, l’orientation sexuelle, la drogue, les maladies psychiques… Julia Drake n’approfondie aucun sujet, elle les traite en surface, se contentant de les aborder à plusieurs reprises, sans pour autant s’emparer d’un sujet principal, qui aurait été le cœur de l’histoire, le sujet dont on se serait souvenu.

De même, les personnages sont intéressants, mais trop simplifiés. Violette est une jeune femme haute en couleurs, exubérante, extravertie, elle est à l’image de milliers d’adolescents dans le monde, elle se contente de vivre au jour le jour, tout en se cherchant, sans trop savoir quel sera son futur. J’aurais aimé en apprendre davantage sur elle, à m’émouvoir de son histoire, à m’attacher un tant soit peu à son personnage, même si je ne suis pas la cible principale visée par l’auteure. Mais je n’ai malheureusement pas ressenti d’empathie ou d’émotions particulières envers elle ou avec un quelconque autre personnage.


Une lecture agréable à découvrir, mais qui manque de rythme et d’approfondissement dans les thématiques abordées et les personnages développés. Vite lu, mais vite oublié aussi…

Ma note : 6/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-07-513029-5
Traduction : Nathalie Peronny

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort