Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 semaines
Esther Andersen de Timothée de Fombelle

Quel bonheur d’avoir lu cette nouvelle collaboration de Timothée de Fombelle avec un illustrateur. C’est ainsi que je découvre le magnifique coup de crayon d’Irène Bonacina  qui nous embarque dans le monde de l’enfance, durant les vacances d’un petit garçon qui, en se perdant lors d’une promenade, va faire la découverte de sa vie.

Planche après planche, les paysages nous font rêver et j’avais presque l’impression de me plonger dans mes propres souvenirs d’enfant. J’ai aimé les détails des dessins, les couleurs lumineuses et cet aspect d’esquisse que l’on a au fil des pages. Le texte de Timothée de Fombelle accompagne si bien ces illustrations. Plein de poésie et de nostalgie. On replonge en enfance, le temps d’une lecture. J’ai été touchée par la plume de l’auteur et par ce petit garçon pour qui chaque journée est une aventure. J’avais envie qu’il revoit cette petite fille qu’il avait aperçue dans cet endroit magique qu’il a découvert. J’avais même envie de savoir ce qui allait se passer l’été suivant.

Un très bel objet-livre avec de magnifiques illustrations accompagnées par la poétique plume de Timothée de Fombelle qui nous embarque, le temps d’un été, dans le pays de l’enfance. J’ai adoré.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort