Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

La rédaction
Posté il y a 2 années
E. Lockhart vous présente Trouble vérité

Chers amis des livres,

Trouble Vérité est un conte de la fureur féminine, une histoire racontée à l’envers, un récit ancré à la fois dans les romans victoriens et les comics de super-héros américains. C’est l’histoire d’une jeune femme qui fait des choses terribles. Je voulais pousser mes lecteurs à l’introspection morale en les obligeant à se rendre complices malgré eux des crimes de mon personnage.

C’est le récit des origines d’une antihéroïne.

Les lecteurs de mon précédent roman, Nous les menteurs, y trouveront une intrigue à rebondissements, une structure narrative surprenante et un regard sur les classes sociales aux États-Unis qui devraient leur plaire. Mais Trouble Vérité n’appartient pas au genre de l’histoire d’amour tragique. Ce livre parle d’amitié, de trahison entre femmes, et des mensonges qu’on se raconte à soi-même pour devenir la personne dont on rêve secrètement.

Quand j’étais petite, mon oncle nous emmenait toujours, mes cousins et moi, à la boutique de comics. On s’en achetait d’occasion, abîmés et bon marché, et on s’allongeait par terre dans le salon pour bouquiner pendant des heures. J’aimais les comics pour enfants, mais mon oncle lisait L’Incroyable Hulk, X-Men et Spider-Man. Je dévorais aussi les siens quand j’avais fini les miens.

Hulk est un homme ordinaire qui se transforme en monstre à la musculature démesurée… quand il se met en colère. Un super-pouvoir né de la rage : fascinant, non ?

La rage est honteuse. Surtout pour les femmes, je crois. Nous ne savons pas comment l’exprimer de façon positive, si bien qu’elle surgit parfois de manière terrible. Pourtant, c’est une émotion extrêmement puissante. Imaginez, si nous pouvions canaliser sa force ?

Jule West Williams, mon héroïne, est l’expression de la rage honteuse et de l’incroyable puissance qui sommeillent en moi. Jule est terrifiante. Et merveilleuse.

J’écris cette lettre dans un café, avec une tasse de thé à la menthe. Plus tard, je préparerai le dîner pour mes enfants et mon mari. Je pratiquerai mes étirements de yoga par terre, avec mon chat. Je mène une vie agréable et ordinaire, mais l’existence de Jule — passée à projeter une image immaculée d’elle-même malgré le sang qu’elle a sur les mains et l’ombre envahissante de son passé — est aussi la mienne, quelque part. Et je suis tentée d’affirmer que c’est vrai pour beaucoup de femmes.

J’espère que vous vous retrouverez dans Trouble Vérité, et que sa lecture vous donnera des frissons.

Bien à vous,

E. Lockhart

Signature E Lockhart

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort