Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
« Dévisagée », un roman que je ne suis pas prête d’oublier !

« Dévisagée » d’Erin Stewart fait son entrée direct dans la liste de mes livres préférés. Tout m’a attiré vers ce roman : le titre, la couverture, le résumé. La vie est parfois cruelle mais ce roman est un hymne à la vie !

Ava est une jeune fille qui a presque tout perdu dans l’incendie qui a ravagé sa maison. Elle en ressort vivante mais sans son père, sans sa mère, sans sa cousine. Brûlée au 3ème degré, son apparence n’est plus du tout la même. Elle doit réapprendre à vivre « normalement » après des mois de coma et d’opérations.

Quelle claque ! L’auteure a su nous faire ressentir ce que vit Ava au quotidien. Elle a su trouver les mots justes pour décrire le désespoir, la colère et la souffrance d’Ava. J’avais la gorge nouée lorsqu’Ava fait son entrée au lycée, lorsque les gens la regardent avec pitié, lorsqu’elle se sent seule …

C’est évidemment un sujet difficile mais Erin Stewart l’aborde avec beaucoup de délicatesse et de bienveillance. Chaque personnage a un caractère et un humour bien particuliers qui les rendent attachants. Une histoire tragique, oui, mais avec de l’humour, je suis passée du rire aux larmes à plusieurs reprises.

En plus de cet ascenseur émotionnel, on en apprend beaucoup sur les grands brûlés, on voit que l’auteure a fait de nombreuses recherches sur le sujet. En approfondissant, j’ai même vu qu’elle s’était inspirée de la vie de plusieurs personnes ayant vécu des drames similaires à Ava pour créer ce personnage si attachant. C’est une lecture enrichissante qui m’a totalement ouvert l’esprit, qui m’a fait prendre conscience de beaucoup de choses.

Ce roman m’a complètement bouleversé. Cela faisait longtemps que je n’avais pas été autant captivé par un roman au point de ne plus pouvoir m’arrêter de lire. Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre qui vous fera réfléchir sur l’acceptation de soi et le jugement d’autrui. Sans aucun doute, c’est un énorme coup de cœur et une lecture que je ne suis pas prête d’oublier.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort