Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 3 mois
Dévisagée – Erin Stewart, un roman bouleversant et déchirant

Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour cet envoi !

Ava est une adolescente qui a survécu à un incendie qui a ravagé sa maison. Cependant, ce jour là, elle a tout perdu : ses parents, sa cousine et son visage, défiguré. Depuis, elle vit avec son oncle et sa tante, qui ont perdu leur fille. À sa sortie de l’hôpital, elle retourne à l’école et devient un sujet de moquerie et de harcèlement. Heureusement, elle va faire la connaissance de Piper et d’Asad, qui vont l’aider à se reconstruire.

Ce roman m’a rappelé Wonder, avec comme protagoniste une adolescente au lieu d’un petit garçon. Ava a tout perdu et son chagrin n’a pas cessé de me briser le coeur, encore et encore. Faire le deuil de sa famille, de son ancienne vie est déjà quelque chose de compliqué, pourtant elle doit encore faire face au harcèlement. Le lycée n’est pas quelque chose de facile, mais ça l’est encore moins lorsqu’on est constamment appelé « Freddy Kruger ». Les enfants (comme les adultes) peuvent être très cruels et j’espère que ce roman permettra à ses lecteurs de changer leurs regards et comportement face à autrui. Tendre la main ne nous coûte rien, mais peut signifier le monde pour la personne en face.

Ce roman est plein de descriptions, l’auteure ne nous épargne aucun détail. On comprend très bien les émotions d’Ava et son histoire paraît tellement réelle lorsqu’on la découvre de ses yeux. C’est un personnage touchant qui souffre du syndrome du survivant. Son amitié avec Piper et Asad vont la faire revivre: elle reprend confiance en elle afin de tenir tête à ses harceleurs et renoue avec sa passion pour le chant, qu’elle avait abandonné après son accident. J’ai beaucoup aimé la sarcastique Piper qui use de son humour pour se détourner de sa douleur, quant à son accident de voiture, même si par moment j’ai eu l’impression qu’elle éclipsait Ava. Asad est un fan de comédies musicales et, ensemble, ils forment un trio attachant. Chaque personnage est complexe et intéressant, l’auteure les a très bien travaillé.

C’est une histoire sur les grands brûlés, leur traumatisme et leur processus de reconstruction, tant sur le plan physique que psychologique. L’auteure aborde également les thèmes du deuil, de la différence, de l’acceptation, de l’évolution et de l’amour. On parle de la quête de son identité en tant qu’adolescent (ou de sa redécouverte) et de trouver le courage de s’aimer comme on est. J’ai adoré cette lecture, les pages se sont tournées toutes seules ! Dévisagée est un roman bouleversant et déchirant. C’est une histoire puissante avec des messages importants, une très belle découverte !

 

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort