Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 4 semaines
Des vies qui s’entremêlent …

« Il y a des matins qu’on pensait banals et où rien ne se déroule comme prévu. Demandez à tous ceux qui ont vécu un drame. Leur histoire commencera souvent par « C’était un jour comme les autres ». Jusqu’à ce que ça ne le soit plus. Jusqu’à ce que tout bascule. »

 

Manon Fargetton nous livre ici plusieurs morceaux de vie, qui viennent s’entremêler d’une manière ou d’une autre, par les petits hasards de la vie. Hasards qui font parfois bien les choses. On fait la rencontre de plusieurs personnages plus ou moins jeunes, qui vivent avec des doutes, des questions. Ce sont des personnages qui nous semblent un peu perdus à ce moment précis de leur vie.

 

Il y a Titouan, qui s’est isolé dans sa chambre et ne veut plus en sortir. Il y a Alix qui tente de se rapprocher de sa mère, et comprendre pourquoi elle n’a pas voulu la voir grandir. Il y a son papa, Armand, très impliqué dans la vie d’Alix. Peut être un peu trop. Il y a Luce, qui a perdu son mari, qui n’aspire plus qu’à le rejoindre. Il y a Gabrielle, professeur de théâtre, plus solitaire que jamais.

 

« Alors, qu’est-ce que c’est, être adulte ? Ne plus avoir besoin des autres ? Ne plus avoir besoin de la validation des autres ? Partir de là où on a grandi ? Voter, conduire, faire sa propre lessive ? Une date sur le calendrier, un anniversaire, juste un jour de plus et hop, le grand saut ? Un peu tout ça, ou rien de tout ça peut-être. Être adulte, Alix ne sait pas ce que c’est. Et elle a souvent l’impression que les adultes eux-mêmes l’ignorent. »

 

J’ai aimé découvrir au fil de la lecture de quelle façon tous ces personnages étaient liés et comment leurs relations ont évolué. L’auteure nous présente tout cela avec une certaine délicatesse. On passe d’un personnage à un autre. On écoute ce qu’il a sur le cœur et on se laisse porter.

 

C’est un beau roman, au récit doux, qui sonne juste jusque dans les dernières pages. On y découvre des histoires très touchantes, avec de belles réflexions. Comment des inconnus parfois peuvent avoir une jolie influence sur nos vies. Comment les autres peuvent nous aider à y voir plus clair? Et s’il suffisait de s’ouvrir un peu ? J’ai finalement relevé plusieurs citations qui me parlaient terriblement et suis persuadée que chaque lecteur pourra avoir une interprétation différente de ce roman. C’est pour cette raison qu’il est si beau.

 

« On naît tous avec un âge.

Et lorsqu’on l’atteint,

on le garde.

Il y a des gens, ils naissent, ils sont déjà vieux.

D’autres qui ne le seront jamais. »

 

 

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort