Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 9 mois
Demandez-leur la lune par Isabelle Pandazopoulos

J’ai été extrêmement touchée par ce magnifique roman, un contemporain young-adult qui montre la bonté des hommes, lorsque ceux-ci ne sont pas trop occupés à se (auto)détruire.

J’ai refermé ce roman en ayant la sensation de m’être pris une véritable claque dans la figure, j’en ai été réellement émue. Je ne compte plus toutes les émotions que j’ai ressenties durant cette lecture, tellement il y en a eu. J’ai été attristée, déçue, en colère, comblée, touchée, et surtout marquée par ce livre à la réalité si frappante.

En effet, il ne s’agit vraiment pas d’une lecture facile, on est face à quatre adolescents (Lilou, Samantha, Bastien et Farouk) qui vivent tous les quatre des événements vraiment difficiles au cours de leur vie. J’ai été choquée en prenant conscience de ce que certains enfants pouvaient vivre, et de comment cela pouvait passer inaperçu en se déroulant juste sous notre nez. Par moments, c’était vraiment dur de l’accepter sans sentir mon cœur se serrer. Pour nous faire comprendre tout cela, l’auteure va traiter de nombreux sujets d’actualité très forts, et qui vont faire écho aux plus jeunes comme aux plus âgés : la confiance, la tolérance, le regard des autres, le sexe, le mépris, le soutient, l’humanité, le progrès, l’embrigadement, l’amour, l’amitié, la différence, les paroles, les mots, la bipolarité, et j’en passe… Et elle le fait d’une façon si juste et si respectueuse, que l’on ne peut que se prendre le poids de toutes ces choses en plein cœur ! C’est vraiment magnifique et triste à la fois, c’est très bien abordé, ce qui donne à la fin de ce récit une morale absolument sublime qui m’a autant touchée que le reste du roman.

Ce que cette professeure, Madame Fortin, offre à ces enfants, c’est la possibilité d’acquérir une nouvelle confiance en eux. Une confiance qu’on ne leur a jamais accordée et qui représente tout ce qui leur manquait pour réussir dans leur jeune vie plutôt que d’abandonner comme ils étaient prêts à le faire, du fait d’un rejet général de la part de leurs familles, de leurs professeurs, de leurs directeurs, de leurs ami.e.s etc. Elle leur fait voir le monde différemment et elle les révèle à eux-mêmes, et je crois que c’est ce qu’il y avait de plus beau dans cette relation professeure à élèves.

Sans oublier la plume de l’auteure qui est vraiment belle et fluide. Ainsi, le livre se lit très vite ce qui ne l’en rend que plus intense car on avale et avale les pages en faisant monter la pression face à tout ce que l’on découvre jusqu’à pouvoir la relâcher sur la fin du roman, grâce à la très belle conclusion que nous offre l’auteure.

Ainsi, vous l’aurez compris, j’ai vraiment été chamboulée par cette lecture, que j’ai trouvée extrêmement percutante ! Elle fait face à de nombreux sujets contemporains qui ne sont pas assez abordés alors que ça ne pourrait avoir qu’un impact positif, la preuve. Et Isabelle Pandazopoulos s’y atèle brillamment en nous offrant une très belle histoire d’apprentissage, de maturité et de confiance en soit. J’ai donné à ce livre la note de 19/20 ☆

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort