Vous souhaitez devenir chroniqueur et être publié sur notre site ?

Pour déposer votre candidature, il faut au préalable devenir membre de la communauté On lit plus fort !

Me connecter

Mot de passe oublié

Chroniqueur
Posté il y a 1 mois
« Demandez-leur la lune », ils vous rapporteront des étoiles

Mes doigts survolent le clavier sans jamais le toucher depuis dix minutes. Je ne sais pas par où commencer, je ne suis même pas sûre de pouvoir coucher mon ressenti sur papier. J’espère que les mots vont sortir de ma tête qui leur sert de prison et que je vais réussir à vous décrire les émotions qui m’ont envahie en lisant ce roman. Pardonnez-moi si ma chronique n’est pas à la hauteur de l’oeuvre (ce qui, en passant, sera le cas).

J’ai reçu ce livre de la part de Gallimard Jeunesse Romans, que je remercie pour leur envoi. Le résumé m’avait vraiment intriguée et j’avais hâte de découvrir le contenu. J’ai un peu moins aimé la couverture au premier coup d’œil, je pense que ce n’est pas un roman sur lequel je me serais arrêtée si je n’avais pas lu le résumé avant ou si j’en avais pas entendu parler.

L’histoire décrit à tour de rôle la vie de quatre adolescents. Tous sont dans le même cours de français avec une prof qui va les faire sortir de leur zone de confort. Au début, ils sont plutôt récalcitrants à changer leur habitude et donner de leur personne pour apprendre. Puis, ils commencent à se lâcher et surtout à apprivoiser les mots. Elle leur apprend à trouver leur voie mais aussi leur voix.

Chacun des personnages a un point faible qui influence sa confiance en soi. Les parents de Bastien, par exemple, ne cesse de lui dire qu’il est un bon à rien et il finit par y croire. Il ne se pense pas capable de réussir scolairement parlant. Au fil de l’histoire, il voit qu’il peut apprendre et il a envie de prouver à ses géniteurs, ainsi qu’à lui-même, qu’il en est capable. Sa force de caractère est exemplaire. Il est inspirant par sa volonté de fer. C’est un personnage qu’on a envie d’égaler. Lilou, Sam et Farouk ont eu aussi leurs points faibles et leurs forces. Je vous invite à lire le roman pour les découvrir !

Le lien entre les quatre personnages est Agathe Fortin, la professeure de français. En effet, les protagonistes n’ont que peu de points communs, ils ont des idées différentes et ils ne sont pas amis au départ. Elle leur apprend à s’ouvrir aux autres, à accepter d’être différent ou que l’autre soit différent et d’en faire une force plutôt qu’une faiblesse. Elle leur donne un but : participer à un concours d’éloquence. Ils vont travailler ensemble, se soutenir et avancer pas à pas vers le concours.

Agathe, Sam, Bastien, Farouk, Lilou. Ce sont des personnages forts. Ils nous apprennent tous quelque chose. Le partage, l’acceptation, le sens de la famille, l’ouverture d’esprit, la force de l’unité. Les sujets sont vastes mais pas survolés pour autant. L’espoir est au centre de tout pour ces mauvais élèves dont la dernière chance est proche.

J’ai adoré l’idée que la prof apprenne à ses élèves à utiliser les mots. Des citations inspirantes en sont ressorties et on voit une vraie évolution au fil des chapitres. Je ne compte même pas le nombre de fois où je me suis arrêtée sur une phrase en me disant qu’elle était géniale. Vous savez, ce moment où on prend un instant pour absorber les mots, les laisser faire leur chemin vers notre cœur et nous toucher.

Le coup de cœur a frappé sans prévenir. Je ne m’y attendais pas du tout. Mais c’était tellement vrai, simple, beau. C’était passionné, plein d’espoir. C’était un vrai chef d’oeuvre.

0 commentaire

Pour poster un commentaire, rejoignez la communauté On lit plus Fort